Des habitants du Var fortement incités à réduire leur consommation d'eau à 200 litres par personne

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sarah Dumeau .

Pour faire face à la sécheresse, les maires de 9 communes du pays de Fayence dans le Var ont pris un arrêté pour limiter la consommation d'eau. En cas de non-respect, les usagers encourent jusqu'à 1500€ d'amende.

Les 30 000 habitants du pays de Fayence, dans le Var, ont eu la surprise de recevoir un courrier leur demandant de réduire leur consommation d'eau à 200 litres par jour et par personne.

Cet arrêté, pris par les 9 villages de cette communauté de commune, répond à la situation de tension dans le Var où 87 municipalités sont en "crise sécheresse".

"A cause du réchauffement climatique et de l'absence de pluie, la source qui alimente les 9 communes ne se régénère pas assez : elle s'épuise. En août avec la chaleur et l'arrivée des touristes, on craint de ne pas pouvoir répondre à la demande", explique René Ugo, maire de Seillans, à l'origine de l'initiative. 

Son village a déjà subi des coupures d'eau par le passé et une partie est toujours ravitaillée par des camions citernes. A Bargemon et Ollières, deux autres villages varois, l'eau est devenue impropre à la consommation car les nappes étaient trop asséchées et les pompes, en raclant le fond, prélevaient aussi des sédiments.

Pour éviter d'en arriver là et même si, pour le moment, les 9 communes du pays de Fayence  sont en "sécheresse renforcée" et pas en crise, le maire de Seillans veut anticiper : "j'en appelle à la responsabilité des usagers qui doivent baisser le plus possible leurs consommations quotidiennes".

Mise en application

Si les habitants comprennent la mesure, ils sont plus perplexes quant à sa mise en pratique :

Je ne vois pas ce que ça veut dire réduire à 200 litres parce que je ne sais même pas combien je consomme

Alexandre, habitant de Montauroux, l'une des communes ciblées

"Il faut regarder sur son compteur d'eau, répond le maire de Seillans. Aller voir l'index le lundi et le dimanche et faire la soustraction pour voir combien on a consommé pendant la semaine". 

Puis il tempère :  l'idée est surtout d'amener ses administrés à avoir une consommation raisonnable.

147 litres d’eau potable par jour et par personne

En France, la consommation moyenne est de 147 litres d’eau potable par jour et par personne, selon des données de 2019.

Ce sont surtout les gros consommateurs qui sont ciblés : ceux qui remplissent encore leur piscine et arrosent leur jardin. Mais tout le monde doit faire un effort, insiste le maire. 

"Ce sont des gestes pratiques du quotidien, explique René Ugo. Prendre une seule douche par jour en faisant attention à consommer le moins possible, faire des lessives le moins souvent possible, récupérer l'eau qu'on utilise pour laver les légumes pour arroser...".

Jusqu'à 1500€ d'amende

En cas de non-respect, les usagers s'exposent à une amende pouvant aller jusqu'à 1500 €. La régie des eaux du pays de Fayence fera remonter les noms des consommateurs excessifs aux mairies des différentes communes qui pourront ensuite décider de faire intervenir la police municipale.

"Mais la première fois, c'est un avertissement, précise René Ugo. Si les personnes sont raisonnables et compréhensives, cela peut s'arranger". 

Si les usagers ne réduisent pas leur consommation, des mesures plus restrictives seront envisagées : "une réduction du débit par la pose d’une pastille pour les usagers gros consommateurs ou non vertueux mais surtout une coupure totale d’eau sur la commune pouvant durer plusieurs jours si la ressource allouée est épuisée : plus d’eau au robinet, plus de douche, plus de chasse d’eau. Plus rien !", écrit le maire de Fayence dans un communiqué publié sur Facebook.

L'arrêté est en vigueur au moins jusqu'au 31 août.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité