Du "street art" au "sneaker art", ce Varois est le roi du graffiti sur chaussures, le rappeur Soprano en porte !

Du "street art" au "sneaker art", il n'y a qu'un pas. Mathieu Rossolini, l'a franchit en 2016. Il s'adonne à sa passion: il dessine sur les baskets. A la tête de Smile Custom à Toulon, il réalise environ une cinquantaine de paires de chaussures par mois. Une pratique devenue très à la mode. 

Depuis les années 1980, les baskets ont trouvés leur place dans la mode et la vie de tous les jours. Emblèmes de la culture populaire (de la culture pop des années 1970 au hip-hop des décennies suivantes), certains modèles sont même devenus de véritables objets cultes.

Selon un sondage réalisé en 2018, par l'institut de sondage Statista, plus de 40% des 18-34 ans portent des baskets quotidiennement. 

Statistique: À quelle fréquence portez-vous des baskets ? | Statista
Trouver plus de statistiques sur Statista

"J'ai grandi avec l'évolution de la basket"

Mathieu Rossolini est à la tête de l'entreprise Smile Custom  à Toulon, depuis 2016. Sa passion : dessiner sur les baskets.

Il a d'abord commencé en 2013 par le graffiti dans la rue puis progressivement il a récupéré cette technique "street art" pour s'exprimer sur un format bien précis, les chaussures. 

J'aime retranscrire ce que je veux sur une paire de basket, ça la rend unique

Mathieu Rossolini, dessinateur sur les baskets

Le créateur ajoute : "je suis de la génération qui a grandi avec l'évolution de la basket." Il nous présente sa première création : une paire de baskets sur le thème des Simpsons. Un travail "quasi chirurgical" qui demande beaucoup de technique et de patience : 

Des chaussures uniques donc très demandées

Les efforts fastidieux de ce travail payent. En effet, Mathieu passe trois heures sur "un motif simple" mais une paire de basket avec une demande plus compliquée, peut durer une journée entière.

Il faut pas se louper, j'anticipe comment je vais m'y prendre pour tel ou tel dessin, mais rien ne me fait peur

Mathieu Rossolini

C'est notamment le cas de cette paire entièrement customisée : 

Mais la paire de chaussures qui l'a le plus marquée, ce sont des baskets floquées au drapeau de la réunion. Beaucoup de clients outre-mer se sont empressés de passer commande, pour arborer fièrement leurs couleurs. 

En moyenne, cet artiste crée une cinquantaine de paires de chaussures par mois. Une pratique en vogue, qui est apparue en premier aux Etats-Unis.

Avoir des baskets customisées, c'est très recherché chez les publics, cela donne le sentiment d'être "unique", de refléter "sa personnalité." Même les stars font appel à ses services.

Comme ici, le rappeur Soprano : 

J'ai toujours été fan des musiques de Soprano, donc j'étais fier qu'il m'achète des baskets. Mais je suis tout aussi content de faire mon travail pour une mère de famille qui vient acheter une paire pour ses enfants

Mathieu Rossolini

Les prix des modèles varient selon le choix du dessin. Sur le site pour les produits déjà réalisés, le coût est en moyenne de 200 euros. Mais chaque personne est libre de passer la commande de son propre "motif" pour avoir une chaussure encore plus personnalisée. 

Mathieu Rossolini réalise des paires de baskets pour tous les goûts et tous les âges, on retrouve aussi ses créations sur son instagram. Mais comment l'artiste arrive-t-il à ces résultats ? Dans ce reportage, vous pourrez comprendre comment l'artiste procède : 

D'autres artistes proposent également ce type de produits, certains réalisent des tuto Youtube pour permettre à tous de s'essayer au "sneaker art."

Customiser ses chaussures permet aussi de leur donner une seconde vie, la basket a encore de beaux jours devant elle. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société économie art culture mode