La frégate de la Marine Nationale “La Fayette” saisit 260 kg d'héroïne au large de la Tanzanie

La Frégate est engagée pour lutter contre les réseaux terroristes dans l'océan Indien. / © Marine Nationale
La Frégate est engagée pour lutter contre les réseaux terroristes dans l'océan Indien. / © Marine Nationale

Habituellement basé à Toulon, le navire a arraisonné un bateau suspecté de se livrer à un trafic de stupéfiants. ll s'agit de la troisième saisie de drogue du "La Fayette" depuis le début de sa mission dans l'océan Indien. 

Par AVEC L'AFP

La frégate La Fayette est souvent basée à Toulon. Mais depuis le début de l'année, elle est dans l'océan Indien pour lutter contre les réseaux terroristes. Et c'est une très belle prise qui a été opérée au large de la Tanzanie.




Tout s'est passé le vendredi 11 mai. Le préfet de la Réunion, compétent pour la zone maritime sud de l'océan Indien, envoie le La Fayette en haute mer. Un objectif : arraisonner un bateau suspecté de se livrer à un trafic de stupéfiants. Il apparaît en effet que le boutre, interrogé par radio, ne donne pas de réponse cohérente ni d'indication sur sa nationalité.
 

260 kilos d'héroïne à bord


L'envoi à bord d'une équipe de militaire est alors ordonné, malgré une mer particulièrement forte, rendant "les conditions d'intervention difficiles", note la préfecture.
Une fouille minutieuse du boutre permettra de découvrir un chargement de 260 kg d'héroïne, soit une valeur marchande "équivalent à plus de 50 millions d'euros", estiment les enquêteurs.
La drogue saisie a ensuite été détruite par l'équipage du "La Fayette".
 

Et de trois


Il s'agit de la troisième saisie de drogue du "La Fayette" depuis le début de sa mission dans l'océan Indien en début d'année. Le montant total des saisies du La Fayette s'élève à près de 200 millions d'euros.
Selon la préfecture "ce trafic de drogue profite au financement des réseaux mafieux ou terroristes".

Sur le même sujet

Un témoin raconte l'intervention à Saint-Raphaël

Les + Lus