Un lycée de Toulon évacué après une fausse alerte attentat

Des policiers devant un établissement scolaire (image d'illustration). / © Mariella Coste - France 3
Des policiers devant un établissement scolaire (image d'illustration). / © Mariella Coste - France 3

Ce vendredi vers 14 heures, les élèves du lycée Bonaparte de Toulon, dans le Var, ont été confinés à l'intérieur de l'établissement après une alerte attentat. Une alerte déclenchée suite à une intrusion suspecte qui n'en était pas une au final.

Par Laurent Verdi

Un employé de l'établissement a donné l'alerte avant 14 heures. Cette personne a cru apercevoir un intrus à l'intérieur de l'enceinte du lycée.
Les forces de sécurité ont été prévenues et le lycée a déclenché dans la foulée l'alerte attentat.

Les élèves et les professeurs confinés


La sonnerie a résonné partout dans le lycée Bonaparte et élèves ont été confinés dans leur classes avec leurs enseignants après le déclenchement de l'alerte.

La police est intervenue et a établi un périmètre de sécurité.

Une heure après son déclenchement, l'alerte a été levée. La personne considérée au départ comme un intrus faisait en fait partie du personnel de l'établissement. Plus de peur que de mal.

 

Sur le même sujet

Marseille : marche blanche pour Engin

Les + Lus