• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

La SNSM de Bandol lance un appel aux dons

Cette vedette de la SNSM de Bandol est insubmersible, ce qui permet aux sauveteurs d'intervenir en toute sécurité. / © P.Géli
Cette vedette de la SNSM de Bandol est insubmersible, ce qui permet aux sauveteurs d'intervenir en toute sécurité. / © P.Géli

Secourir les plaisanciers en difficulté, c'est la mission des sauveteurs de la SNSM. Mais pour cela, ils doivent faire face à des besoins de financement pour l'entretien des moyens nautiques, pour les équipemets de sécurité et la formations des sauveteurs. 

Par Catherine Lioult

Elle est insubmersible, car autoredressable. La SNSM de Bandol  dispose d'une vedette de sauvetage SNS 164 “SAINT ELME II” pour porter secours aux plaisanciers ou au professionnels de la mer en détresse. Son coût ? Un million d'euros, financé pour moitié par le conseil départemental du Var et le conseil régional PACA. L'autre moitié ? Des dons. 
 

Ils sont aussi indispensables pour l'achat de matériel de sécurité et pour la formation des bénévoles. Mais il y a un hic : en France, 12 % des plaisanciers font des dons. Et malgré le nombre important de plaisanciers en Paca ( 5000 entre Les Lecques et le Cap Sicié ), l'argent manque.

 
 

Si chacun donnait 30 euros par an ( somme défiscalisée soit 10 euros), nous serions sauvés 


dit à qui veut l'entendre Jean-Luc Cercio, président de la SNSM de Bandol. 
 

Si les sauveteurs en mer accomplissent leur mission bénévolement avec courage et abnégation, ils ne peuvent rien sans votre soutien. Je ne doute pas que vous aurez à cœur de vous mobiliser à nos côtés pour nous donner les moyens d’agir dans les meilleures conditions


rappelle t-il.
Le drame des Sables d'Olonne, avec la mort de trois sauveteurs de la SNSM alors qu'ils portaient secours à un chalutier en détresse,  rappelle que ces bénévoles risquent leur vie pour sauver celle des autres. Et pour les plaisanciers, un don est bien peu dans le budget d'un bateau.

 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Son père a échappé de justesse à des tirs dans la cité Guynemer à Toulon.

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer