• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Vidéos : un groupe de supporters marseillais sème la panique dans les rues de Toulon samedi soir

Une cinquantaine de personnes a crié et lancé des fumigènes dans les rues du centre ville de Toulon ce samedi soir. / © P. Blanchard - MAX PPP
Une cinquantaine de personnes a crié et lancé des fumigènes dans les rues du centre ville de Toulon ce samedi soir. / © P. Blanchard - MAX PPP

Une cinquantaine d'individus ont envahi le centre de Toulon dans la nuit de samedi à dimanche, peu après minuit. Fumigènes, tables renversées, le groupe d'hommes, vraisemblablement des supporters marseillais, a semé la panique dans la ville. Pas de blessé ni d'interpellation à ce jour.
 

Par Aline Métais

Difficile de fermer l'oeil la nuit dernière à Toulon... ou de passer une soirée tranquille ! Peu après minuit, une cinquantaine d'individus a envahi les rues du centre ville samedi. D'après les témoins, des supporters marseillais ont perturbé les clients attablés aux terrasses des bars et des restaurants place de l'Equerre.
Des habitants ont filmé la scène, du haut de leur appartement et l'ont partagée sur les réseaux sociaux : 

D'autres vidéos ont été relayées ce dimanche sur les réseaux sociaux par le site Internet des Ultras de France. Une page Facebook qui recense les événements liés aux supporters de football. Certains ont lancé des fumigènes, fait tomber des tables et semé la panique.
Certaines vidéos ont été vues plus de 44 000 fois depuis leur mise en ligne. "Les Ultras marseillais font une descente dans les rues de Toulon", précise la page Facebook. Les supporters scandent : "Ils vont les tuer !"
Le groupe de supporters a ensuite déferlé sur le port, via l'avenue de la République, et les ruelles du centre historique avant de se diriger vers la place de la Liberté. Sur cette vidéo, un homme est violemment pris à partie par les supporters. D'après la page Facebook, il s'agirait "d'un supporter Toulonnais tabassé par une dizaine d'ultras Marseillais".
La police nationale a dû intervenir pour éviter davantage de débordements. Contacté, le parquet de Toulon ne dément pas les faits mais précise qu'il n'y a pas eu de blessé connu à ce jour, ni d'interpellation. La police est intervenur pour "rétablir l'ordre public". Aucune plainte n'a également été enregistrée. 
 

Sur le même sujet

Label Tourisme et Handicap, état des lieux.

Les + Lus