Avignon : la police cantonne les gilets jaunes hors les murs

Pour leur onzième samedi, les gilets jaunes se sont donnés rendez-vous à Avignon. Mais en raison des actes de violence des semaines précédentes, la police a installé des blocs de pierre aux entrées de la ville intra-muros. Un petit groupe a toutefois réussi à entrer en ville.

Rassemblement des gilets jaunes à Avignon
Rassemblement des gilets jaunes à Avignon © Photo Frédérique Poret/France3

17h

Une trentaine de gilets jaunes se sont positionnés devant la mairie d'Avignon, selon nos confrères de France Bleu
 


16 h30

Les gilets jaunes sont restés pour la plupart cantonnés entre le Rhône et les remparts, encadrés par la police. Mais quelques uns, agiles,  ont réussi à déplacer les blocs et à pénétrer dans le centre-ville.
 


D'autres se sont glissés parmi les promeneurs, sans leurs gilets, pour entrer dans le coeur d'Avignon.
La plupart des gilets jaunes a toutefois terminé la manifestation sur le parking de l'Oulle, et est partie.


14h30 

Des gaz lacrymogènes ont été lancés.


14 heures

Pour ce onzièeme samedi de mobilisation, les gilets jaunes se sont donnés rendez-vous à Avignon. Ils sont environ 500 à l'allée de l’Oulle. Ils font face à un important dispositif de policiers bien équipés.
Les policiers postés devant les remparts
Les policiers postés devant les remparts © Photo Frédérique Poret/France3

La police contrôle les manifestants avant de les laisser passer pour rejoindre le rassemblement sur le parking.

Les autorités ont fait placer des blocs de pierre dans les portes des remparts pour empêcher les gilets jaunes de manifester dans le centre ville d’Avignon.
Des blocs sont posté"s aux entrées de la ville
Des blocs sont posté"s aux entrées de la ville © Photo Frédérique Poret/France3


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gilets jaunes société