Le SDIS 84 demande la révocation d'un pompier condamné en marge de la manifestation d'Avignon

La manifestation avait été interdite dans Avignon intra-muros. / © Angélique SUREL/Maxppp
La manifestation avait été interdite dans Avignon intra-muros. / © Angélique SUREL/Maxppp

Le SDIS de Vaucluse a lancé une procédure disciplinaire à l'encontre d'un sapeur-pompier condamné en comparution immédiate à 3 mois de prison ferme lundi à Avignon après la mobilisation des Gilets jaunes de samedi. 

Par Annie Vergnenegre

Le caporal-chef Aurélien Munier, 37 ans, fait partie des personnes condamnées en comparution immédiate ce lundi devant le tribunal correctionnel pour dégradations lors de la manifestation interdite de samedi à Avignon. 

Il comparaissait pour la dégradation de mobilier urbain, outrage et rébellion. 

Suspension immédiate

C'est par voie de communiqué que le SDIS 84 a condamné ces "faits graves" et le "comportement inacceptable de M.Munier".

Plus sa place au sein du Sdis

Sa hiérarchie l'a suspendu et redemande sa révocation jugeant qu'il "déshonore la profession de sapeur-pompier, jette le discrédit sur son Sdis d’appartenance et ne peut légitimement se prévaloir d’aucune circonstance atténuante".

"Considérant que le caporal-chef Munier n’a plus sa place au sein du Sdis de Vaucluse, un arrêté de suspension immédiate de ses fonctions lui sera notifié dans les plus brefs délais, tandis qu’une procédure disciplinaire est immédiatement engagée avec demande de révocation. Le Sdis de Vaucluse n’apportera aucun commentaire complémentaire sur cette affaire", précise le communiqué.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Expédition au large de l'Amazone

Les + Lus