Vaucluse : Brune Poirson, les 3 raisons de sa nomination au gouvernement

Brune Poirson, élue LREM dans la 3e circonscription de Vaucluse.
34 ans. Diplômée de l'IEP d’Aix-en-Provence, consultante en innovation et développement urbain durable à Apt.
Brune Poirson, élue LREM dans la 3e circonscription de Vaucluse. 34 ans. Diplômée de l'IEP d’Aix-en-Provence, consultante en innovation et développement urbain durable à Apt.

Vauclusienne, députée depuis 3 jours, elle est aujourd'hui secrétaire d'Etat à la transition énergétique. Le choix de Brune Poirson s'explique pour 3 raisons :   sa victoire sur le FN, une expérience professionelle réussie et le soutien de Christophe Castaner.  

Par Jacques Paté

Elle était une parfaite inconnue il y a quelques semaines. Dimanche, elle est élue députée LREM, et ce mercredi elle rentre au gouvernement. Une ascencion fulgurante pour cette jeune femme engagée et décidée.  Mais pourquoi donc a t'elle été chosiie pour ce poste de secrétaire d'Etat à la transition énergétique. 

1) Elle a battu le Front national 

Cette jeune femme a réussi à faire échec au Front national dans cette 3e circonscription du Vaucluse, où la députée sortante n'est autre que Marion Maréchal Le Pen. Une victoire courte mais une victoire quand même ! 50,68% face à Hervé de Lépinau, le dauphin de Marion Maréchal-Le Pen.
Le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner était allé la soutenir pendant l'entre-deux-tours. Nomination au gouvernement oblige, c'est Adrien Morenas, son suppléant, qui la remplacera à l'Assemblée nationale.

2) Un CV remarquable!

Diplômée depuis quelques années à peine de l’IEP d’Aix-en-Provence, Brune Poirson a 34 ans. 
Et un parcours déjà bien rempli 
Elle a été assistante parlementaire et employée de l’organisme public britannique en charge de la conception de politiques publiques et de programmes dans le domaine de l’innovation.
Cet organisme l’a détachée auprès des autorités indiennes, à New Dehli. Restée en Inde, elle a ensuite travaillé pour l’Agence française du développement, puis comme directrice du développement durable et de la responsabilité sociale de Veolia Water India, une filiale de Veolia, jusqu’en 2014.
Brune Poirson a également poursuivi des études aux États-Unis. Mère d’une petite fille, elle est désormais basée à Apt, dans le Vaucluse où elle était consultante en innovation et développement urbain durable.

3) Le soutien du provençal Christophe Castaner

Le porte- parole du gouvernement et Secrétaire d'Etat aux relations avec le parlement a certainement du glisser le nom de Brune Poirson à l'oreille du 1er ministre.  Député réélu confortablement dans le 2eme circonscription des Alpes de Haute Provence,  Christophe Castaner était allé la soutenir pendant l'entre-deux-tours. Les relations, le réseau, en politique c'est utile. Cela fait donc deux ministres provençaux. Conséquence, c'est Adrien Morenas, le suppléant de Brune Poirson  qui la remplacera à l'Assemblée nationale.


 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Le cap d'Antibes au coeur d'une affaire de blanchiment d'argent sale russe

Près de chez vous

Les + Lus