L'Isle-sur-Sorgues : un train percute une voiture immobilisée sur la voie

Le TER de la ligne Avignon-Miramas a percuté jeudi matin une voiture immobilisée sur un passage à niveau, après une collision par l'arrière d'un autre véhicule. Les deux conducteurs des véhicules ont réussi à sortir à temps. 

Un train a percuté un véhicule sur la voie.
Un train a percuté un véhicule sur la voie. © MAXPPP
Il était 9h19 ce matin, lorsqu'un accident entre un train et au moins une voiture est survenu sur un passage à niveau, entre Coustellet et le Petit Palais, à hauteur de la commune de l'Isle-sur-Sorgues.

Alors que le TER de la ligne Avignon-Miramas allait croiser le passage à niveau 15, situé non loin de la D900, le conducteur a vu deux voitures immobilisées, dont une au moins sur la voie. 

Selon les premiers témoignages, la première aurait freiné tardivement à hauteur du passage à niveau. Suivie de trop près d'une deuxième qui l'aurait percutée par l'arrière et propulsée sur la voie.

Les deux conducteurs seraient sortis à temps avant l'arrivée du TER. 

La conductrice du train a réussi à actionner son freinage d'urgence, n'empêchant pour autant pas la collision avec le véhicule immobilisé.

Malgré le choc, personne parmi la vingtaine de passagers, n'a été blessé. Une enquête est ouverte pour établir les circonstances exactes de l'accident.

Selon la SNCF, la barrière et les signaux du passage à niveau ont fonctionné normalement.
Le passage à niveau 15 ne figure pas dans la liste des passages à niveau dangereux, établie par le gouvernement. 

La circulation ferroviaire a été interrompue jusqu'à 14 heures sur la ligne Avignon-Cavaillon. La SNCF a mis en place des bus de substitution pour assurer ce trajet. 

En revanche, le trafic est maintenu sur la ligne TER Avignon-Miramas qui passe par Arles.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
accident faits divers sncf économie transports
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter