PHOTOS. Régine, reine de la vie nocturne sur la Côte d'Azur

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emma Arnau .

À 92 ans, Régine s'est éteinte après une vie qu'elle avait transformée en longue fête. Chanteuse, danseuse, patronne d'établissements, elle était la femme-orchestre des nuits parisiennes pendant de longues années. De Paris à New-York, de Rio au Caire, Régine a aussi illuminé les nuits sur la Côte d'Azur.

Si ses nuits étaient surtout parisiennes, ses voyages étaient parfois azuréens. Pour le travail surtout, pour le plaisir parfois. Avec Régine, la frontière était souvent fine. 

  • Une enfance à Aix-en-Provence 

Durant la Seconde Guerre mondiale, la petite fille juive, baptisée catholique, trouve refuge à Aix-en-Provence. La légende dit que c'est dans cette ville qu'elle commence à rêver sa vie, s'imaginer en grande chanteuse et développer une fascination pour le monde de la nuit. 

  • La petite vendeuse de Juan-les-Pins 

Après un passage à Paris où son père ouvre un café, elle redescend dans le Sud, à Juan-les-Pins. Vendeuse dans une boutique le jour, elle va découvrir les boites à la mode, la vie des stars de passage. Sa vocation pour les soirées dansantes est née.  

  • "Chez Régine à Cannes" 

La star sera la propriétaire de près de vingt-deux clubs à travers le monde. En 1961, elle exporte son mythique club parisien "Chez Régine" à Cannes le temps du festival. Toutes les stars s'y pressent. 

  • Son premier MIP TV 

En 1969, Régine a 40 ans, et elle participe à son premier MIP TV à Cannes. Interviewée la Croisette, elle évoque son prochain show, avec Omar Sharif et Yul Brynner :

Je chanterai, je danserai, je jouerai la comédie. Je jouerai avec des lions. J'adore le cirque !

Régine à Cannes en 1969

  • Revue à Monaco 

À Monaco, en 1971, elle joue "Plumes, Strass, Boys", une revue du nom d'une de ses célèbres chansons. Entourée des boys du music-hall, Régine a un succès planétaire. Elle joue dans les plus grands hôtels et établissements à travers le monde. Ici en 1972 :

  • La polémique Le Pen à Saint Tropez

À Saint-Tropez, Régine est patronne du club New Jimmy'z Bar, installé à l'intérieur du complexe Papagayo. En juillet 1987, un cocktail est organisé en l'honneur de Jean-Marie Le Pen dans le Papagayo. Régine y goûte peu. Deux ans plus tôt dans un livre, elle écrivait : "M. Le Pen entrera à l'Élysée plus facilement que chez moi." Elle décide donc de retirer son enseigne du Papagayo.

 

  • Saint Tropez, une deuxième maison 

À Saint-Tropez, on voit souvent Régine danser jusqu'au bout de la nuit. Outre son club et ses affaires, elle y installe aussi sa vie, le temps des étés jet-set.

Les amis passent, les soirées se succèdent. Pour les 95 ans de son ami Charles Vanel, acteur, réalisateur et scénariste français, elle est bien sûr de la fête :

Il est dans une telle super-forme ! On n'a qu'une idée, c'est d'y arriver aussi comme ça...

Régine, Saint-Tropez 1987

Régine s'est éteinte à Saint-Tropez, à l'âge de 92 ans. 

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité