Covid-19 : 770 élèves positifs dans l'académie de Besançon, le protocole d’autotests change

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sophie Courageot avec AFP

La vague omicron n’épargne pas en ce début janvier le milieu scolaire. Voici les chiffres de la semaine en Franche-Comté.

Comme chaque vendredi, l’académie de Besançon joue la transparence et dévoile la situation covid.



Au jeudi 6 janvier à 13 h, aucune structure scolaire, et aucune classe n’était fermée dans l’académie de Besançon.



Depuis la rentrée de janvier, 770 élèves ont été dépistés positifs au covid, 72 cas sont comptabilisés chez les personnels.



Ce qui va changer dans les écoles et pour les parents en cas de cas de covid-19



Le ministère de l’éducation a annoncé jeudi 6 janvier l’allègement du protocole face à la flambée des cas. Objectif : éviter aux parents et enfants de multiplier les autotests.





Les élèves n'auront plus à réaliser un nouveau parcours complet de dépistage si un nouveau cas positif apparaît dans leur classe dans un délai inférieur à sept jours après un premier cas, selon une version actualisée du protocole scolaire.



Depuis le retour des vacances scolaires, si un cas positif au Covid-19 était détecté dans une classe, tous les élèves devaient faire trois tests en quatre jours. Le premier test négatif leur permettait de revenir en classe. Quand la famille faisait le premier test, elle recevait en pharmacie deux autotests gratuits, pour que les élèves se testent à nouveau à la maison à J + 2 et à J + 4.

Désormais, si un élève de la classe accueilli sur présentation d'un test négatif se déclare positif (par exemple suite à autotest réalisé à J2 ou J4), il n'est pas nécessaire de redémarrer immédiatement un cycle de dépistage pour les autres élèves de la classe ou les contacts à risque.



"Le cycle de dépistage ne redémarre que si le second cas confirmé a eu des contacts avec les autres élèves après un délai de 7 jours suite à l'identification du premier cas", précise désormais le protocole.



Selon le ministre Jean-Michel Blanquer, "environ 8%" d'enseignants sont actuellement absents dans les établissements scolaires. Le le pic d'absences "ne devrait pas dépasser normalement 15%", avait assuré mercredi 5 janvier le ministre.



Au 6 janvier, 47 453 élèves avaient été dépistés positifs depuis la rentrée et 9 202 classes étaient fermées, selon le ministère de l'Éducation nationale

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité