Grêle en Drôme : un nouveau coup dur