Cet article date de plus de 8 ans

Inquiétudes autour du dragage du golfe de Porto-Vecchio

Afin de pouvoir accueillir des navires de grande capacité dans le port de commerce de Porto-Vecchio, le Conseil Général de Corse-du-Sud envisage de réaliser une vaste opération de dragage dans le golfe, qui soulève l'inquiétude des associations de protection de l'environnement.
C'est l'arrivée prochaine du Tour de France cyclisme qui a donné un coup d'accélérateur au projet, alors que le navire devant servir de salle de presse flottante pour 2.000 journalistes ne peut pas rentrer en sécurité dans le port de Porto-Vecchio.

Les travaux de dragage doivent permettre de créer un cercle d’évitage de 250 mètres de diamètre dans lequel une profondeur de 8,50 mètres sera assurée. Coût total de l'opération: dix millions d’euros. Mais plus que l'impact financier, les associations de protection de l'environnement dénoncent surtout un impact écologique irréversible dans une aire naturelle protégée et classée.

L'opération de dragage fait actuellement l'objet d'une enquête publique qui se termine mercredi 23 janvier et les travaux sont prévus fin février sous réserve de l'accord de la préfecture de Corse-du-Sud.
durée de la vidéo: 05 min 20
Inquiétudes autour du dragage du golfe de Porto-Vecchio

Plus globalement, les travaux s'inscrivent dans un projet de mise aux normes et d'extension du port de plaisance et de pêche de Porto-Vecchio, qui a fait l'objet d'une étude d'impact. Ce projet doit porter la capacité totale d'accueil à 854 postes, soit une réalisation de 474 anneaux supplémentaires.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement écologie économie tourisme