Paul Giacobbi, parlementaire et président du conseil exécutif de la Corse , placé sous protection policière

Le député de la deuxième circonscription de Haute-Corse et président du Conseil exécutif, Paul Giacobbi, est depuis plusieurs jours placé sous protection policière. Paul Giacobbi le confirme dans un entretien accordé à RTL. 

Paul Giacobbi à  l'assemblée de Corse, le 7 février
Paul Giacobbi à l'assemblée de Corse, le 7 février © FTViastella
 A la demande des autorités, l'élu est entouré, notamment lors de ses déplacements sur l'île, de policiers du service de protection des hautes personnalités (SPHP). Dans un entretien accordé à RTL, Paul Giacobbi confie qu'il n'a rien demandé, mais qu'on lui a expliqué qu'il était menacé et qu'il serait plus sûr qu'il accepte la protection, ce qu'il a fait.


La protection de l'Etat

Il s'agit du premier élu à être effectivement protégé depuis les déclarations de Manuel Valls et Christiane Taubira en décembre dernier sur l'île.
Les deux ministres, qui s'étaient déplacés conjointement en Corse après les meurtres de l'avocat Antoine Sollacaro et du président de la chambre de commerce et d'industrie Jacques Nacer avaient incité les Corses à parler et proposé la protection de l'Etat à ceux qui en feraient la demande.
Le Préfet de Corse Patrick Strzoda bénéficie lui aussi d'une protection après avoir reçu une lettre de menace au début du mois de janvier.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique sécurité