Vamos al Ciné : demandez le programme !

 Jean Rochefort à l'affiche "El artista y la modelo", dernier film de Fernando Trueba. / © Capture d'écran
Jean Rochefort à l'affiche "El artista y la modelo", dernier film de Fernando Trueba. / © Capture d'écran

Pour sa XVIème édition, le festival du cinéma espagnol et latino-américain retrouve l'Espace Diamant à Ajaccio. Au programme du 8 au 16 février, dix-sept films projetés et huit avant-premières !

Par Grégoire Bézie

Côté latino, huit films avec un film colombien tiré d'une histoire vraie et interprété par Luis Tosar,Operación E, présenté à Ajaccio par son réalisateur Miguel Courtois Paternina.

Pour l’Argentine, sera projeté Elefante blanco, le dernier opus de Pablo Trapero avec son acteur fétiche Ricardo Darín mais aussi, Infancia clandestina ou le regard d’un enfant durant le régime de la junte militaire…

Autre film, autre sujet de société, sur le harcèlement scolaire dans Después de Lucía, film mexicain récompensé par le prix Un certain Regard à Cannes en 2012.

Côté Espagne, à noter le coup de projecteur sur le cinéma andalou avec la comédie déjantée El mundo es nuestro, et sur le cinéma galicien avec l’inattendu et burlesque Crebinsky.
DMCloud:37515
Vamos al Ciné : demandez le programme !
Maïté Alijarde, secrétaire de l'Association Latinità
Autres longs-métrages produits en Espagne, El artista y la modelo, dernier film de Fernando Trueba co-écrit avec Jean-Claude Carrière, Jean Rochefort et Claudia Cardinale.

Illustration même de la maestria de la production espagnole dans le genre, on retrouvera le très poétique Eva, long-métrage récompensé au Festival du film fantastique de Gérardmer, ou encore le film d’action policier Grupo 7 présenté en avant-première, en compétition pour les Goya 2013.

Autre film, autre compétition, le conte muet en noir et blanc, Blancanieves qui représentera l’Espagne à la prochaine cérémonie des Oscars 2013, nominé 18 fois aux Goya du cinéma espagnol. Son réalisateur, Pablo Berger qui a déjà honoré de sa présence le festival du cinéma espagnol et latino-américain a annoncé une surprise à Ajaccio pour cette XVIème édition du festival...

Invités encore, les protagonistes du film argentin El estudiante, Romina Paula et Esteban Lamothe, ainsi que le producteur du film espagnol The Pelayos, mardi 12 février à 21h.

Et enfin, 40 ans après le putsch du général Pinochet, gros plan sur le Chili avec la projection du biopic sur l’artiste Violeta Parra et du film de Pablo Larraín No, en compétition pour l’Oscar du meilleur film étranger et récompensé par l’Art Cinema Award à la Quinzaine des réalisateurs de Cannes.

La diffusion de ce film sera précédée par la conférence de Pablo Berchenko, professeur jusqu’en 1973 à l’Université du Chili à Temuco, aujourd’hui professeur à l’Université de Provence et directeur du Département d’Études latino-américaines. Il traitera de la transition entre la dictature et la démocratie au Chili.

Et pour en savoir encore et toujours plus, rendez-vous sur le site officiel du festival.

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Les + Lus