Cet article date de plus de 8 ans

Quatre étudiants du syndicat Ghjuventu Indipendentista ont rendez-vous avec la justice le 26 juin

Les quatre étudiants du syndicat "Ghjuventu Indipendentista" interpellés et placés en garde à vue jeudi pour s'être introduit dans la sous préfecture de Corte, ont été convoqués à nouveau ce vendredi par les gendarmeries à Borgo.  Ils ont tenu une conférence de presse samedi à Bastia.
Bastia, le 6 avril
Bastia, le 6 avril © FTViastella
Jeudi  après avoir affiché une banderole à l'intérieur du bâtiment  de la sous-préfecture de Corte, ces quatre militants avaient été arrêtés par les gendarmes.
Le président de l'Université, Paul Marie Romani, le Conseiller Exécutif, Pierre Chionga et la Conseillère Territoriale Corsica Libera, Josepha Giacometti ont tenté alors une médiation.
Le syndicat Ghjuventu Paolina a fait évacué les locaux de l'université en signe de protestation.


Rassemblement à Borgo

Jeudi soir, à  l’appel de plusieurs organisations nationalistes, quelques dizaines de personnes (Corsica Libera, Rinnovu Naziunali, Ghjuventù Indipendentista, Associu Sulidarità) s'étaient sont réunies devant le casernement de gendarmerie de Borgo. 
Les quatre étudiants interrogés à Borgo ont été relâchés jeudi dans la soirée.
durée de la vidéo: 00 min 30
François Santoni Président de la " Ghjuventu Indipendentista "

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique université