Procès Appietto au Tribunal Correctionnel d'Ajaccio : 2 mois de prison avec sursis pour le père et le fils (Corse-du-Sud)

Le père et le fils étaient jugés pour faits de violence sur deux militantes d'une association de défense de l'environnement. C'était il y a dix mois, en août 2012. Le Tribunal Correctionnel d'Ajacio a rendu son jugement hier mardi 7 mai. 

Alain Appietto et son avocat, Maître Petreschi.
Alain Appietto et son avocat, Maître Petreschi.
L'affaire opposait les militantes écologistes à Alain Appietto et son fils Anthony, après une altercation survenue au moment d'un reportage de la chaîne télévisée D8. 

Le tribunal correctionnel a décidé de relaxer les deux militantes. Alain Appietto, propriétaire d'une cabane et d'un terrain près de la mer, a lui été condamné, ainsi que son fils Alexandre. Ils sont également organisateurs d'excursions en véhicules tout terrain et en embarcations légères, à Ajaccio. 


durée de la vidéo: 01 min 26
Le procès des Appietto

Alain Appietto a dix jours pour faire appel.

Des propriétaires jugés pour agression sur des écologistes 


Le ministère public avait requis trois mois de prison avec sursis contre les deux hommes.

A la mi-juillet 2012, ils avaient eu une altercation avec deux militantes écologistes qui accompagnaient une équipe de télévision privée (pour la chaîne D8), venue filmer ce terrain dans le cadre d'une enquête sur la privatisation du littoral de la Corse, et du non-respect du libre accès au rivage.

Les militantes accusaient Alain Apietto d'empêcher et de bloquer l'accès au rivage. 

Agressées à leur retour au port d'Ajaccio, celles-ci avaient porté plainte. Alain Apietto avait lui aussi porté plainte contre les écologistes, mais il avait été  débouté par le tribunal. 







Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice environnement
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter