Soleil à vendre, le photovoltaïque est-il rentable en Corse ?

Soleil à vendre, le photovoltaïque est-il rentable en Corse ? / © FTViaStella/Capture d'écran
Soleil à vendre, le photovoltaïque est-il rentable en Corse ? / © FTViaStella/Capture d'écran

30% de l'énergie renouvelable est distribué sur le réseau insulaire contre 15 sur le continent. Malgré tout le photovoltaïque représente seulement 6% de cette offre en Corse, selon le premier producteur et fournisseur d'électricité en France, EDF. 

Par Grégoire Bézie

Arnaque côté particuliers, baisse des tarifs de rachats d'EDF, le marché du panneau photovoltaïque semble s'assombrir. En deux ans, le chiffre d'affaire de certaines entreprises insulaires spécialisées dans la fourniture et la pose de panneaux solaires, a chuté de dix à quatre millions d'euros.

Pour les professionnels, l'avenir du photovoltaïque passe par les fermes solaires comme celle du golfe de Lava en Corse-du-Sud: sept hectares d'une installation ultramoderne, où les panneaux suivent le soleil comme des tournesols et alimente 1.275 foyers.

Grâce à cette technologie unique en Corse, les panneaux qui équipent cette ferme produisent 25% d'énergie en plus. Et heureusement, car la rentabilité de la ferme est de 3 à 4 %, selon l'entrepreneur qui n'a pas souhaité communiquer son chiffre d'affaire.

Aujourd'hui, on trouve une trentaine de fermes solaires comme celle de Lava en Corse. Et le solaire à peut-être un bel avenir devant lui. Pour renforcer l'offre insulaire, cinq projets de centrales photovoltaïques avec stockage d'une puissance de 17 megawatt, l’équivalent des besoins de près de 7.000 foyers, ont été retenus par le gouvernement. 
DMCloud:118711
Enquête: le photovoltaique en Corse
Jean Ferrando, particulier producteur d'énergie solaire; Sébastien Alfonsi, société spécialisée dans l'énergie solaire; Guy Belin, technicien de maintenance de la centrale; Manuel Martins, entrepreneur photovoltaïque; Romuald Texier-Pauton, ingénieur EDF; Jean-Nicolas Antoniotti, président de l'association "Aria Linda"; Alexis Milano, directeur délégué à l'énergie (CTC)

 

Sur le même sujet

Les + Lus