• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Deux cas de gale au lycée général et professionnel de Montesoro à Bastia

Deux cas de gale au lycée général et professionnel de Montesoro à Bastia / © FTViaStella
Deux cas de gale au lycée général et professionnel de Montesoro à Bastia / © FTViaStella

Deux cas de gale ont été signalés dans l'internat du lycée général et professionnel de Montesoro, à Bastia (Haute-Corse). Ils ont fait l'objet de mesures de désinfection, a-t-on appris jeudi 21 novembre auprès de la Médecine scolaire. 

Par Grégoire Bézie

La rumeur qui a rapidement circulé faisait état de quatre cas. Mais seuls deux cas de gale ont été confirmés jeudi après-midi par la médecine scolaire. "Il s'agit de la forme la plus bénigne" a précisé Marie-Dominique Rocca, médecin en charge de l'établissement.

Le premier cas a été rapporté par un élève, qui de retour des vacances de la Toussaint a présenté un certificat médical. Mais la semaine dernière, un second cas s'est déclaré conduisant la direction de l'établissement à prendre des mesures de traitement.

L'élève concerné a été invité à rester à son domicile pendant une semaine. Tous les élèves ont dû ramener leurs draps et des courriers ont immédiatement été envoyés aux parents pour surveiller d'éventuelles démangeaisons chez leurs enfants.

Pas mesure de précaution, les deux dortoirs où étaient logés les élèves ont été également désinfectés, a précisé Marie-Dominique Rocca.
DMCloud:129211
Deux cas de gale au lycée de Montesoro
Marie-Dominique Rocca, médecin scolaire, en charge du lycée de Montesoro

La gâle est une maladie qui a mauvaise presse. Même si elle est très contagieuse, ce n'est pas une maladie sévère. On l'ignore, mais on croise assez régulièrement ce parasite dans les écoles et les établissements secondaires.

Pourtant elle est encore trop souvent mal vécue et ressentie à tort comme une maladie honteuse. La gale provoque des lésions cutanées et des démangeaisons qui s'aggravent au cours de la nuit.

La femelle sarcopte fore des petits tunnels sous la peau, dans lesquels elle pond ses oeufs, ce qui cause des démangeaisons et des lésions de la peau typiques de la gale.

Le patient doit être traité, ainsi que les personnes de son entourage proche, même si elles ne présentent aucune manifestation. Le temps d'incubation est de trois à quatre semaines

Traiter la gale

  • Laver les vêtements et la literie à 60 degrés;
  • Désinfecter les vêtements et la literie avec un traitement local antiparasitaire;
  • Traiter également les les chaussures, les matelas, les fauteuils.

Il existe des traitements locaux et des traitements médicamenteux. Les traitements locaux sont nombreux et s'appliquent de différentes façons selon les produits. Le plus connu, en lotion, est le benzoate de benzyle. 

Sur le même sujet

Plaine orientale : un drone « intelligent » pour adapter le travail sur les exploitations agricoles 

Les + Lus