Vigilance orange en Corse du sud : de grosses vagues mais peu de dégats

Baie d'Ajaccio, le 26 décembre 2013. Les navires en attente au large en raison des coups de vent / © FTviastella
Baie d'Ajaccio, le 26 décembre 2013. Les navires en attente au large en raison des coups de vent / © FTviastella

Un adolescent de 17 ans secouru en mer près des Sanguinaires. L'adolescent a été hospitalisé en raison d'une hypothermie. Ses jours ne sont pas en danger. La Corse du sud est en vigilance orange jusqu'à ce jeudi 21 heures.

Par Jean Crozier

Fort vent d'ouest engendrant des vagues importantes et un risque local de submersion. La préfecture de Corse a placé le département en vigilance orange jusqu'à ce jeudi 21 heures.

Un très fort vent de nord-ouest souffle, depuis ce jeudi matin, dans le golfe du Lion et  s'est propagé sur le sud de la Corse.
DMCloud:141191
Intempéries : Peu de dégats en Corse du sud
Commandant Jean-Baptiste Vallée CODIS de Corse-du-Sud Bertrand Petit Plaisancier Pierre Simonpoli Reportage : Pierre Simonpoli et Jean Pierre Grandidier


Des vagues de 4 à 6 mètres

Le littoral ouest de la Corse-du-Sud est concerné par le phénomène vagues-submersion -alerte dans un communiqué la préfecture de Corse du sud.

Des très forts déferlements peuvent engendrer des submersions localisées sur les parties exposées ou vulnérables du littoral, en particulier au niveau du Golfe de Porto, du Golfe de Sagone, du sud du Golfe d'Ajaccio, et de Propriano.

Les hauteurs de vagues attendues sont de l’ordre de 4 à 5 m à l’intérieur des golfes, voire 6 m au large.

Les rafales de vent sont de l’ordre de 70 à 90 km/h.

Cet événement s’accompagne de fortes précipitations. Les quantités attendues, comparables à celles d’hier (25 décembre), peuvent atteindre 60 mm, soit un cumul total susceptible de dépasser les 100 mm sur l’ensemble de l’épisode.

Cette situation peut générer sur certains secteurs les plus exposés des phénomènes de submersion et d’inondation.


De graves conséquences et des conseils de prudence

* Les submersions marines peuvent provoquer des inondations sévères et rapides du littoral, des ports et des embouchures de
fleuves et rivières. Les vagues peuvent, quant à elles, endommager des infrastructures côtières par effet mécanique et provoquer
des envahissements d'eau par projection. Ces deux phénomènes, lorsqu'ils sont simultanés, sont particulièrement destructeurs.
* En cas de submersion, les voies de communication, les habitations, les zones d'activités peuvent être inondées et endommagées
en quelques heures, voire moins, même à plusieurs kilomètres du littoral.
* Les vagues peuvent transporter des objets ou matériaux (notamment des galets) et en faire des projectiles susceptibles de
blesser des personnes ou d’endommager des biens.
* Les objets non correctement arrimés peuvent être emportés.
* Les bateaux, même amarrés au ponton dans les ports, peuvent être soulevés et emportés sur la terre ferme.
* A proximité des estuaires, l'écoulement des cours d'eau peut également être ralenti voire stoppé, ce qui génère alors des
débordements.
* Les dégâts peuvent être aggravés en cas de violentes rafales de vent, fortes pluies, ruptures de digues.
* Les dommages aux personnes et aux biens provoqués par les vagues et les submersions dépendent donc de facteurs naturels
mais également de l'implantation des activités humaines (occupation des sols). Ils peuvent être réduits grâce à des mesures de
protection (digues, jetées, dunes) et de prévention (restriction sur les aménagements en zone exposée, information,
préparation...).

La préfecture recommande la plus grande prudence à l'ensemble de la population

* Consignes générales :
- Tenez-vous au courant de l'évolution de la situation en écoutant les informations diffusées dans les médias.
* Habitants du bord de mer :
- Protégez vos biens susceptibles d'être endommagés par la montée des eaux ou emportés par les vagues.
* Plaisanciers :
- Ne prenez pas la mer.
- Ne pratiquez pas de sport nautique.
- Avant l'épisode, vérifiez l'amarrage de votre navire et l'arrimage du matériel à bord, et ne restez pas à bord.
* Professionnels de la mer :
- Evitez de prendre la mer.
- Avant l'épisode, vérifiez l'amarrage de votre navire et l'arrimage du matériel à bord, et évitez de rester à bord.
* Baigneurs, plongeurs, pêcheurs ou promeneurs :
- Ne pratiquez pas d'activité nautique de loisirs.
- Soyez particulièrement vigilants, ne vous approchez pas du bord de l'eau même d'un point surélevé.
* Eloignez-vous des ouvrages exposés aux vagues (jetées portuaires, épis, fronts de mer).

Sur le même sujet

Les + Lus