• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Commémoration pour le 39ème anniversaire des évènements de la cave d'Aleria

Le 22 août 1975, à Aleria, les forces de l'ordre prennent d'assaut une cave viticole occupée par Edmond Simeoni et des militants de l'Action pour la renaissance de la Corse / © FTVIASTELLA
Le 22 août 1975, à Aleria, les forces de l'ordre prennent d'assaut une cave viticole occupée par Edmond Simeoni et des militants de l'Action pour la renaissance de la Corse / © FTVIASTELLA

Le 22 août prochain marquera le 39ème anniversaire des événements de la cave d'Aleria, occupée en 1975 par Edmond Simeoni et des militants de l'Action pour la renaissance de la Corse (ARC). Au cours de l'assaut deux gendarmes furent tués. Edmond Simeoni appelle à une commémoration. 

Par Grégoire Bézie

Edmond Simeoni, médecin et fondateur, en 1967, de l'Action régionaliste corse (ARC), avait été incarcéré à Paris après sa condamnation à 5 ans de prison par la cour de sûreté de l'Etat pour l'occupation, en 1975, d'une cave viticole à Aleria (Haute-Corse) dont les propriétaires pieds-noirs étaient accusés de malversations. Cette opération fut l'acte fondateur du nationalisme corse.

Reportage: Marie-France Giuliani
22 août 1975, cave d'Aléria, le rappel des faits
Elice Guerrini, ancien occupant de la cave Depeille ( archives 2005); Michel Aurillac, ancien directeur de cabinet de Michel Poniatowski (ministre de l'intérieur 1975)

39 ans après les faits, Edmond Simeoni appelle la population insulaire à une commémoration sur les lieux des événements, le 22 août prochain. "Ce n'est pas ni une auto célébration, ni une cérémonie d'anciens combattants, c'est simplement un acte de mémoire" a expliqué Edmond Simeoni.

"C'est aussi un acte de respect pour les victimes qu'il y a eu, mais c'est surtout le moment de faire le point pour juger si dans la période qui s'est écoulée depuis cette date nous avons progressé, quels sont les obstacles et quels sont les chemins à suivre".

Entretien avec Edmond Simeoni
Sylvie Acquaviva reçoit Edmond Simeoni



Sur le même sujet

Ajaccio : reconstitution de la bataille d'Austerlitz au Casone

Les + Lus