Ligue 1 - Les supporteurs de Lens interdits à Bastia, le maire sort le “carton rouge”

10/09/14 - Ligue 1 - Les supporters de Lens interdits de déplacement à Bastia pour la 5ème journée de L1 (Illustration) / © DENIS CHARLET / AFP
10/09/14 - Ligue 1 - Les supporters de Lens interdits de déplacement à Bastia pour la 5ème journée de L1 (Illustration) / © DENIS CHARLET / AFP

Les supporteurs de Lens n'auront pas le droit de se déplacer à Bastia pour la rencontre de la 5e journée de Ligue 1 prévue samedi, selon un arrêté du ministère de l'Intérieur qui provoque la colère du club corse, des supporters lensois et du maire de Bastia Gilles Simeoni.

Par Grégoire Bézie avec AFP

Dans son arrêté, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve n'est pas particulièrement tendre avec les supporters bastiais, indiquant que "des troubles violents et graves sont survenus régulièrement", faisant notamment référence aux violents incidents le 9 août dernier avec les forces de l'ordre en marge de la rencontre de L1 contre Marseille..

Lors des matchs organisés à Furiani, les supporters du SC Bastia font systématiquement preuve d'un comportement violent, quelle que soit l'équipe adverse






Le ministère motive notamment cette décision par "les relations entre les supporters du SC Bastia et du RC Lens (...) empreintes d'animosité depuis de très nombreuses années, ainsi qu'en témoigne le caractère récurrent des troubles graves à l'ordre public constatés à l'occasion de matchs impliquant ces deux équipes".

Un "arrêté diffamant" pour le SC Bastia

"C’est avec consternation et colère que le Sporting Club de Bastia a pris connaissance ce jour du contenu de l’arrêté d’interdiction de déplacement des supporters du RC Lens signé par le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve", déplore le club corse dans un communiqué.

"Aux antipodes du hooliganisme, Furiani est aujourd’hui un stade qui, de l’avis général (joueurs, délégués, présidents de clubs, président de la LFP lui-même) fait partie des meilleurs en matière d’organisation des rencontres", ajoute les dirigeants du SC Bastia indiquant se réserver "toute possibilité d’agir contre cet arrêté diffamant". 

L1: Les supporteurs de Lens interdits de déplacement à Bastia
Olivier Vincenti, supporter du SC Bastia; Antoine Agostini, directeur de l'organisation et de la sécurité; EQUIPE: Antoine Albertini, Jean-Luc Leccia, Ramsey Kinany, France 3 Nord Pas-de-Calais

Les Red Tigers Lens attaquent en justice​

Le groupe Ultra et supporter du Racing Club de Lens, Red Tigers Lens a annoncé dans un communiqué avoir déposé un référé liberté devant le tribunal administratif de Bastia.

"Comment peut-on nous interdire pour des faits qui n'impliquent aucunement les supporters lensois (...) qui n'ont pas eu lieu lors de notre dernier match au CA Bastia ?" écrit le groupe. 

Le référé liberté (ou injonction) peut être utilisé par un justiciable, si une décision prise à son encontre par une administration ou un organisme chargé d'un service public porte une atteinte grave et « manifestement » illégale à l'une de ses libertés fondamentales.

L'audience devant le tribunal administratif de Bastia est prévue jeudi à 15h. 

Carton rouge au Ministère de l’Intérieur​

Le maire de Bastia, Gilles Simeoni a également réagi adressant un "carton rouge au Ministère de l'Intérieur". "Beaucoup des arguments développés dans l’arrêté d’interdiction sont contestables, voire infondés", indique l'ancien avocat dans un communiqué.

"Sa présentation caricaturale des supporters du Sporting est fausse et outrancière. Elle véhicule des poncifs et clichés aux relents de racisme anti-corse ordinaire."

"La motivation de l’arrêté est injuste, infondée, et insultante. Elle doit donc être, sans délai, retirée juridiquement par l’autorité à l’origine de la décision, dont il n’est pas imaginable qu’elle puisse cautionner pareille rédaction".

Sur le même sujet

Les + Lus