• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Les clubs de plongée de Corse ont du mal à recruter des saisonniers

Coûteux, le nouveau brevet d'Etat imposé par la loi aux moniteurs professionnels décourage de nombreux candidats.

Par Céline Serrano

En Corse, aucune structure ne permet aujourd'hui de former les futurs moniteurs de plongée professionnels au brevet d'Etat désormais nécessaire pour exercer. Les candidats doivent passer par le CREPS, notamment celui d'Antibes, et le coût du diplôme s'élève à plus de 10 000 euros.

Pour amortir ces frais de formation, nombre de jeunes diplômés choisissent d'aller exercer en mer rouge ou dans d'autres destinations lointaines où la saison est plus longue, et les petits clubs insulaires peinent à recruter des saisonniers.

reportage à Ajaccio de Caroline Ferrer et Sarah Ennemoser

difficultés de recrutement dans les clubs de plongée

 

Sur le même sujet

Festival Jazz in Aiacciu : cinq concerts à prévoir au Lazaret

Les + Lus