Corse-du-Sud : vague d'interpellations concernant un trafic de stupéfiants entre Ajaccio et Propriano

Publié le Mis à jour le
Écrit par A.S.

Ce lundi matin, une vaste opération de gendarmerie a été menée dans le cadre du démantèlement d'un trafic de stupéfiants entre Ajaccio et Propriano. Seize personnes ont été placées en garde à vue.

L'information a été révélée par Corse-Matin. Ce lundi matin, à 6 heures, une opération d'envergure a été menée par les services de la gendarmerie concernant le démantèlement d'un trafic de stupéfiants entre Ajaccio et Propriano.

Plus de 130 gendarmes de la section de recherches ont procédé à l'interpellation de plusieurs personnes. "Actuellement, 16 gardes à vue sont en cours ainsi qu’une audition libre de mis en cause", précise dans un communiqué de presse Nicolas Septe, procureur de la République d'Ajaccio.

Drogue, armes et argent saisis

Diligentée par un juge d'instruction ajaccien, l'opération judiciaire a donné lieu à des perquisitions.

"Il a été appréhendé entre 5 et 6 kg de cocaïne, environ 700 gr de résine de cannabis et quelques dizaines de cachets d’ecstasy, indique le procureur de la République. Il a été retrouvé du matériel de pesée, de coupage et de conditionnement pour la vente du produit de même que 65.000 euros en numéraire et 28.000 euros saisis  sur des comptes bancaires. Des armes ont également été saisies de même que 3 motos et 4 véhicules."

Selon nos informations, les personnes interpellées ne seraient pas fichées au grand banditisme. En revanche, elles seraient connues des services de police et de justice.

Dans ce type de dossier, les suspects peuvent rester en garde à vue jusqu'à 96 heures avant d'être éventuellement présentés devant un juge d'instruction.