Bastia : trois interpellations en marge d'un rassemblement devant la préfecture

Publié le Mis à jour le
Écrit par A.S.

Vendredi 11 mars, à Bastia, des incidents ont eu lieu devant la préfecture de Haute-Corse à la suite d'un rassemblement de soutien à Yvan Colonna. Trois personnes ont été arrêtées. Placées en garde à vue, elles ont été relâchées plus tard dans la soirée.

Vendredi soir, à Bastia, trois personnes ont été interpellées à la suite d'un rassemblement de soutien à Yvan Colonna. Elle ont été arrêtées "en possession de couteaux, fusées et frondes, interdits par arrêté préfectoral", précise le préfet de Haute-Corse dans un communiqué. 

"Plus tard dans la soirée, les gardes à vue des trois individus ont été levées pour poursuite d'enquête", indique le procureur de Bastia.

Organisée devant la préfecture du Cismonte, où un mur anti-émeutes avait été dressé par les forces de l'ordre, la manifestation s'était déroulée sans heurts jusqu'à 19h45. À partir de là, les premiers incidents ont commencé avec des jets de cocktails Molotov. 

Selon la préfecture, "une cinquantaine d'individus sont ensuite restés sur site et ont commencé de nouveau à vouloir agressé les forces de l'ordre et déteriorer des équipements publics".

Aucun blessé

Auparavant, un groupe d'adultes, parmi lesquels des militants proches de Femu a Corsica, avait tenté de dissuader certains manifestants d'en découdre avec les forces de l'ordre. 

Ces heurts, qui ont duré près d'une heure, n'ont fait aucun blessé des deux côtés. 

Concernant les autres rassemblements ayant eu lieu vendredi en Haute-Corse, "ils se sont déroulés sans heurts ni incident notables" indique le préfet qui "appelle au calme et à la responsabilité pour prévenir de nouvelles violences".