• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Conca célèbre A Festa di a Nazione

Conca célèbre A Festa di a Nazione
Marie-Madeleine Demuro, hôtelière; Michele Leccia, association "A punta di l'Ortu" - France 3 Corse ViaStella - Maïa Graziani, Christian Giugliano

Messe chantée, procession... C'est a l'usu anticu que la commune de Conca, en Corse du Sud, a célébré vendredi A festa di a Nazione Corsa, un jour après la date officielle, pour attirer d'avantage de monde au village.

Par France 3 Corse ViaStella


Les membres de l’association A Punta di l’Ortu ont organisé vendredi à Conca, A Festa di a Nazione. Certains d'entre eux participent à cette manifestation depuis 18 ans déjà. Ils viennent de toute la micro région, voire de bien plus loin. Le village entier se mobilise pour accueillir ces visiteurs.

Depuis 1735, le 8 décembre est la date de la fête de la nation Corse qui marque l'élaboration de la constitution Corse. A cette occasion, l'île fut placée sous la protection de la Vierge Marie que l’on fêtait ce jour-là.

Pour chanter la messe, le Coeur de Conca a été rejoint par les confréries d'Alta Rocca, de Sta Croce di Purtivechju, et du Niolu.

Comme tous les ans, les membres de l’association ont défilé au son des canons vêtu comme les troupes de Pasquale Paoli. En tête de procession, la statue de la vierge est portée à travers le village, escortée par les confrères et les naziunali.

De retour devant l'église, la confrérie du Niolu prend la tête de la procession pour une granitula. Ce rite, qui symbolise le renouveau, sert ici de transition entre le religieux et le culturel. La manifestation se poursuit par une leçon d'histoire. 14 bandere sont présentées au public.

L'occasion pour l'association A Punta di l'Ortu de retracer la place de la tête de maure sur les drapeaux corses du 13ème siècle jusqu'à nos jours. Et Festa di a Nazione oblige, la manifestation se termine avec un hommage des naziunali à la bandera de Pascal Paoli...

© FTVIASTELLA
© FTVIASTELLA

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Fête de la musique : à Bastia, trois studios de répétitions mis à disposition de groupes amateurs

Les + Lus