Continuer le combat contre le cancer pendant l'épidémie de coronavirus : La Marie Do se mobilise

L'association corse, qui apporte soutiens moral et financier aux personnes atteintes du cancer, s'adapte aux bouleversements provoqués par le covid-19, pour qu'"aucun malade ne se retrouve en situation de renoncement de soins". 
Depuis 2007, l'association est au côté des malades du cancer
Depuis 2007, l'association est au côté des malades du cancer © La Marie-Do
"Je pense à ce jeune couple, parents d'un petit garçon de 9 ans et traités tous les deux à Nice pour des cancers. Elle, orthophoniste, lui plombier, n'ont plus de revenus...Nous avons été alertés par la présidente de La Maison du Bonheur où la maman est hébergée et avons pu intervenir immédiatement."

Selon Catherine Riera, la présidente de l'association Marie Do, il y a urgence.
Il n'est jamais simple, c'est une évidence, de lutter contre le cancer, et c'est pour aider les malades et leurs proches que la Marie Do existe, depuis 2007. 
 
Catherine Riera, présidente de l'association La Marie Do
Catherine Riera, présidente de l'association La Marie Do © FTVIASTELLA


Mieux répondre à la situation

Mais depuis l'apparition de l'épidémie de covid-19, c'est beaucoup plus compliqué encore. 

"Ces malades particulièrement isolés et fragilisés par les traitements et certains d'entre eux, dans cette crise sanitaire et économique, se retrouvent avec une perte sensible ou totale de revenus", précise Catherine Riera. 

Et la liste des problèmes qu'ils rencontrent, et de leurs inquiétudes, est longue...
"Difficulté à joindre leur médecin traitant ou leur assistante sociale, stress à l'idée de partir à Marseille ou Nice pour y suivre leur traitement et de devoir y passer une nuit maintenant que l'aller retour journée n'est plus possible, angoisse du voyage et d'être exposé au Covid, arrêt d'activité du conjoint et donc d'une perte de revenus..."

particulièrement isolés et fragilisés

L'épidémie du coronavirus, dans son ampleur et sa nouveauté, est sans précédent. 
Mais pour autant, pas question d'oublier les autres malades. 
 
ILLUSTRATION / Des moments très difficiles, pour les malades et leurs proches
ILLUSTRATION / Des moments très difficiles, pour les malades et leurs proches © Laurence Mouton/Maxppp


Alors la Marie Do a décidé d'adapter son fonctionnement pour continuer d'accompagner au mieux les personnes atteintes du cancer. 
 

Plus d'intermédiaires pour les demandes d'aide financière

D'abord en simplifiant les démarches à suivre pour bénéficier d'une aide financière. 
Chaque année, près de 200 malades bénéficient de 180.000 euros d'aides. 

Jusque-là, il fallait passer par des assistantes sociales qui instruisaient les dossiers, puis les validaient et les transmettaient à la Marie Do. 
 
L'association La Marie Do, nommée ainsi en hommage à Marie-Dominique Versini, jeune femme de 35 ans décédée du cancer
L'association La Marie Do, nommée ainsi en hommage à Marie-Dominique Versini, jeune femme de 35 ans décédée du cancer © DR


Certains ont perdu tous leurs revenus

Le problème, c'est que depuis le début du confinement, mi-mars, et les chamboulements que cela a entraîné, les dossiers n'arrivent plus. 
"On imagine bien pourtant que la situation financière de ces malades ne s'est pas améliorée, voire peut être même dégradée", confie la présidente de l'association. 

Désormais, le formulaire de demande de fonds de secours peut être rempli directement par les malades. Ils le transmettent ensuite à la Marie Do qui traitera les demandes sans intermédiaire. 
Vous pouvez le trouver sur le site de l'association, ou le télécharger ici :
 

Formulaire La Marie-Do


Des bénévoles plus à l'écoute que jamais

Le soutien, face à la maladie, passe également par la parole, l'échange, et la disponibilité. 
Alors des partenaires, à Marseille et Nice, assurent une veille permanente pour alerter la Marie Do, qui se met en contact avec les patients, "souvent désorientés et perdus face à l'épreuve qu'ils traversent", dans un environnement inconnu...

 
Les ateliers Paroles & Bien-être sont l'une des nombreuses initiatives développées par la Marie Do tout au long de l'année
Les ateliers Paroles & Bien-être sont l'une des nombreuses initiatives développées par la Marie Do tout au long de l'année © Marie Do

Les ateliers, tels que PAROLES & BIEN-ETRE, à Ajaccio, sont suspendus depuis un mois, mais les bénévoles qui en ont la charge restent en contact avec les participants et les participantes. 

Les séances de sophrologie sont toujours assurées. Il a fallu, là encore, s'adapter, et la sophrologue bénévole qui s'en occupe les donne sur les réseaux sociaux. 

Pour toute question ou demande d'aide pratique, liée aux problèmes de prise en charge, de rendez-vous médicaux, de billets d'avion... Vous pouvez appeler le 07 69 58 90 25. 
Un bénévole de la Marie Do vous répondra. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société cancer