12 jeunes de toute la Corse en formation pour devenir réservistes de la gendarmerie

Durant deux semaines, 12 jeunes corses suivent un stage de préparation militaire en gendarmerie au camp d’Aspretto à Ajaccio. S’ils décrochent leur diplôme, ils pourront intégrer la réserve.

Dans le dojo du camp de la gendarmerie d’Aspretto, à Ajaccio, ils sont 12 jeunes stagiaires en treillis. En duo, ils s’exercent à la maîtrise sans arme de l’adversaire.  

Tous sont civils, originaires de toute la Corse, et suivent une préparation militaire en gendarmerie afin de devenir réservistes. Après une première phase d’enseignement à distance, les stagiaires viennent de débuter deux semaines d’acculturation au sein de la caserne.  

Ce stage permet de valider plusieurs modules, ça va de la maîtrise sans arme de l’adversaire à la maîtrise avec arme de l’adversaire et aux connaissances judiciaires en vue d’accomplir le stage d’agent de police judiciaire adjoint afin d’être assermenté pour pouvoir constater et dresser des procès-verbaux dans le cadre des opérations, et de renfort des unités opérationnelles”, explique le Lieutenant Jean-Baptiste Mary.  

durée de la vidéo : 00h00mn54s
Lieutenant Jean-Baptiste Mary ; Léa Marchetti, stagiaire. ©France Télévisions

"On apprend le respect de soi” 

Léa Marchetti a 19 ans. Elle a candidaté à cette préparation, car elle a “toujours eu envie d’entrer dans un corps d’armée de défense, proche des citoyens et dans la bienveillance”.  

Une formation qui lui apporte “de la confiance en [s]oi”. “On travaille beaucoup l’estime de soi. On travaille tous ensemble, peu importe notre âge, notre sexe, notre genre. On travaille tous à la même échelle et ça nous apprend aussi qu’on est tous égaux. Nos instructeurs ont une pédagogie incroyable et on apprend le respect de soi. On est tout simplement une équipe et on apprend toutes les belles valeurs de la gendarmerie et de la réserve”, livre-t-elle.  

226 réservistes en Corse 

Durant toute la durée du stage, les jeunes inscrits sont régulièrement évalués. Outre leurs compétences physiques, ces évaluations comportent également des tests psychotechniques. “Nous jaugeons également leur bonne condition morale et éthique afin d’éviter un engagement politique fort. Car l’impartialité et la neutralité font partie des fondamentaux de la gendarmerie”, souligne le Lieutenant Jean-Baptiste Mary.  

La cérémonie de remise de diplôme se déroulera le 10 mai prochain. La gendarmerie de Corse compte 226 réservistes âgés de 17 à 45 ans. Tous intègrent les rangs quand ils le souhaitent, et le peuvent, en fonction de leur disponibilité.  

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité