Ajaccio : Hanouka célébrée pour la première fois en public

Pour la première fois, les juifs de Corse ont célébré Hanouka en public. Réunis sur la place Foch d' Ajaccio, le rabbin de la cité impériale a allumé le chandelier pour fêter la victoire de la lumière sur l'obscurité et l'obscurantisme.

© Stéphane Lapera/ FTVIASTELLA
Sous le regard de Napoléon, une à une les six bougies du candélabre géant s'illuminent. Sur la place Foch, le public participe à la célébration de  Hanouka. Rassemblés autour  du maire d'Ajaccio, des représentants du culte musulman,  de la collectivité territoriale de corse ou de la préfecture, les gens allument et  s'échangent des bougies.

Un symbole de la fête de lumières dans la tradition juive.  « J’ai une amie qui est juive qui m’a dit que c’était bien, que c’était un moment de partage. Donc pour moi c’est le moyen de voir d’autres cultures, d’autres choses et pour moi je trouvais ça bien d’être là », explique une jeune femme.

© Stéphane Lapera/FTVIASTELLA


Cette fête religieuse se célèbre tous les ans en hiver. Elle représente un moment festif et joyeux de la vie judaïque. « Dans mes plus profonds souvenirs, c’était surtout une fête familiale où on se retrouvait autour du hanoukia pour allumer les bougies. Mais c’était surtout le moment pour moi d’avoir des cadeaux c’était un peu mon Noël », livre Roni Barkats.

Reprise du temple de Jérusalem


Durant huit jours, les pratiquants allument une bougie à partir de l'apparition des étoiles dans le ciel. L'origine remonte à deux siècles avant l'ère commune, suite à la reprise du temple de Jérusalem aux armées grecques et à une fiole d'huile indispensable pour en rallumer le chandelier.

durée de la vidéo: 02 min 17
Ajaccio : Hanouka célébrée pour la première fois en public


« Cette fiole-là qui ne devait durer qu’un soir a effectivement duré huit jours. Huit soirs, le temps de préparer la nouvelle nuit. C’est un miracle qui s’est produit publiquement qui montrait que finalement quand on veut faire quelque chose on a l’aide du Ciel. Quand on veut faire quelque chose, qu’on est vraiment sincère et qu’on cherche le bien, Dieu nous aide pour le réaliser », raconte Joseph Pinson, rabbin à Nice.

Hanouka symbolise la victoire de la lumière sur l'obscurité il reste encore deux jours pour porter ce message.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
religion société