Ajaccio : une journée avec un pêcheur d’oursins 


C'est un des produits favoris des fêtes de fin d’année : l'oursin. La saison a débuté le 15 décembre et le beau temps est propice à sa pêche et sa dégustation. À Ajaccio, une dizaine de pêcheurs plongent pour les ramasser.

La saison des oursin a débuté le 15 décembre.
La saison des oursin a débuté le 15 décembre. © Stéphane Lapera / FTVIASTELLA
Depuis le 15 décembre, Tony Ziller se rend chaque matin, seul, dans ses lieux de pêche favoris. 

En ce début de saison, le pêcheur n'a pas besoin de plonger trop en profondeur pour trouver des oursins. Ce jour-là Tony va ramasser plusieurs centaines d'oursins.

En quatre heures passées sous l'eau, il remplit dix casiers, soit pratiquement 200 douzaines. Il faut dire que les conditions sont idéales. En quantité comme en qualité, la pêche est assez bonne dans l'ensemble.

Les professionnels sont limités à 500 douzaines par semaine. Et en période de fête la demande est considérable. « On a énormément de commandes. Les Ajacciens sont friands de ce produit, donc on passe souvent des journées dans l’eau », sourit le pêcheur. 
 

Activité liée à la météo


Tony Ziller livre deux restaurants à Ajaccio. 5 euros la douzaine, revendue 11 euros dans un établissement de la ville qui en fait l'un de ses produits favori. « On a passé environ 120 douzaines. C’est notre première grosse journée de la saison. Ils sont un peu meilleurs que d’habitude, on le ressent vite. On a le soleil », explique Alain Steliga, employé dans un restaurant.

 
Ajaccio : une journée avec un pêcheur d’oursins 


Pour la pêche comme pour la dégustation, l'activité reste toujours liée à la météo. « C’est aléatoire. On ne peut pas dire l’oursin rapporte plus et la langouste rapporte plus. Ça fait partie de notre métier. On essaye de faire au mieux, si la météo nous le permet », reprend Tony Ziller. 

La saison des oursins ne fait que débuter. Elle se poursuit jusqu'au 15 avril prochain.



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pêche économie