Attribution de marchés publics à l'aéroport d’Ajaccio : Dominique Peretti, gérant d’une société de sécurité, mis en examen

Ce mardi 6 février, Dominique Peretti, gérant d’une société de sécurité en charge du contrôle des bagages à l’aéroport d’Ajaccio, a été mis en examen. Cette procédure entre dans le cadre d’une enquête menée par la Jirs de Marseille sur l’attribution de marchés publics au sein de l’infrastructure.

Le gérant d’une société de sécurité en charge du contrôle des bagages à l’aéroport d’Ajaccio, Dominique Peretti, a été mis en examen ce mardi 6 février pour « extorsion en bande organisée et recel de favoritisme ». Libre, il a été placé sous contrôle judicaire. 

Mardi 30 janvier au matin, à l’aéroport d’Ajaccio, plusieurs bureaux situés à l’étage ont été fouillés de fond en comble par la police judiciaire. C’est à cette date que Dominique Peretti a été placé en garde à vue. Une employée de la chambre de commerce d’Ajaccio avait également été entendue par les enquêteurs.

Un marché juteux

Sur commission rogatoire d’un juge d’instruction du pôle économique et financier de la Juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) de Marseille ouverte pour association de malfaiteurs, extorsion en bande organisée, favoritisme, recel de favoritisme et de prise illégale d’intérêt, les policiers ont procédé à des perquisitions.

Selon nos informations, les enquêteurs tentent de savoir dans quelles conditions la société Sap Sur a obtenu les marchés de la sécurité à l’aéroport d’Ajaccio au moment du renouvellement des prestataires.

La Sap Sur est chargée du contrôle des bagages des passagers et du personnel de l’aéroport d’Ajaccio, le PIF, le Poste Inspection Filtrage, un marché juteux qui intéresse les enquêteurs.

Plusieurs affaires judiciaires dans le passé ont visé la Chambre de Commerce d’Ajaccio et les conditions d’attribution des marchés de la sécurité.