• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

La Ligue des droits de l'homme demande une enquête sur le commissariat d'Ajaccio

© France 3 Corse ViaStella
© France 3 Corse ViaStella

A six semaines des nouvelles élections municipales à Ajaccio, la Ligue des droits de l'homme (LDH) demande une enquête interne sur le commissariat d'Ajaccio à propos des fraudes qui ont conduit à l'annulation du scrutin en mars dernier par le tribunal administratif.

Par Grégoire Bézie

Les élections municipales d'Ajaccio ont été annulées en octobre par le tribunal administratif notamment en raison d' "une manœuvre systématiquement organisée dans l’établissement des procurations et dans leur enregistrement par les autorités compétentes, notamment le commissariat d’Ajaccio", a rappelé samedi la LDH Corse

"Ces faits surviennent dans un territoire qui n’a que trop souffert de ce genre de pratiques. Ils sont intolérables en ce que cette fraude, systématique dans l’établissement des procurations, aurait été commise avec la complicité de plusieurs services administratifs dont un dépend de votre autorité", a indiqué Pierre Tartakowsky, président de la Ligue des droits de l'homme, dans un courrier adressé au ministre de l’intérieur.

Alors qu'une information judiciaire est en cours, Pierre Tartakowsky demande à Bernard Cazeneuve "d’ouvrir une enquête des services compétents sur ces faits et sur les responsabilités encourues".

Reportage de Marie-France Giuliani, Christelle Nicolas
Deux mises en examen dans l'affaire du disparu de Cambia
André Paccou, comité central Ligue des droits de l'homme, Dominique Renucci, présidente régionale Ligue des droits de l'homme; Elsa renaud, secrétaire Ligue des droits de l'homme




Sur le même sujet

L’artiste de Pop Art Ramzy Adek fait escale à Porto-Vecchio

Les + Lus