Les maires de Corse-du-Sud réunis pour débattre de l’aménagement du territoire

L'association des maires de Corse-du-Sud réunie en assemblée générale à Ajaccio ce vendredi. Au cœur du débat : l'aménagement du territoire entre urbanisme et ruralité. Un sujet d'actualité au lendemain de l'annulation partielle du PADDUC par le tribunal administratif de Bastia.

Par France 3 Corse ViaStella

Comment rendre l'urbanisme possible en milieu rural ? C'est autour de cette interrogation que les maires de Corse-du-Sud ont échangé toute la journée de ce vendredi au Palais des congrès d’Ajaccio.

Une question purement d'actualité au lendemain de l'annulation de la cartographie relative aux espaces stratégiques agricoles définie par le Padduc. « Dans le Padduc, il y avait, me semble-t-il une confusion entre ruralité et agriculture. Nous voulons, dans le rural, faire bien sûr de l’agriculture, mais aussi construire des maisons d’habitation parce que les gens qui viendront s’installer chez nous ont besoin de vivre à l’intérieur », estime Joselyne Fazi-Mattei, maire de Renno, Présidente de l'association des maires de Corse-du-Sud.

Espaces stratégiques agricoles à redéfinir, enchevêtrement des lois littoral et montagne, autant de difficultés pointées du doigt par les maires, comme l’avait fait Emmanuel Macron lors de sa visite en Corse.


Double casquette


Et lorsqu'il s'agit de difficultés en matière d'urbanisme, la maire de Piana, Aline Castellani, n'est jamais bien loin. « J’ai dit qu’il fallait que l’on puisse construire pour garder les jeunes dans nos zones rurales. Et que pour se faire, il fallait faire des adaptations à la loi littoral », indique-t-elle.

Maire et président de l'agence de l'urbanisme, Jean Biancucci a la double casquette. Tout au long de la journée, il a dû prendre en compte les remarques de nombreux maires. « Les maires, il faut les respecter. Ce sont des interlocuteurs et il faut prendre en compte aussi les problématiques locales, notamment en matière d’urbanisme. On sait très bien que les choses ne sont pas faciles, que les maires se heurtent à la fois à des difficultés, à des problèmes de méthode », explique-t-il.

Le président de l’agence s’est dit prêt à accompagner les communes dans l’élaboration de leur PLU. Un plan local d’urbanisme qui devra respecter les exigences du Padduc.


Sur le même sujet

Les + Lus