• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

“Rendez-vous napoléoniens d'Ajaccio” : Napoléon honoré en juin par sa ville natale

ARCHIVES - Reconstitution historique de la Garde de l'Empereur dans la cour du musee Fesch à Ajaccio / © LUCCIONI / MAXPPP
ARCHIVES - Reconstitution historique de la Garde de l'Empereur dans la cour du musee Fesch à Ajaccio / © LUCCIONI / MAXPPP

Dans le cadre des "Rendez-vous napoléoniens d'Ajaccio", des dizaines de manifestations (conférences, théâtre, expositions, visites, spectacles de danse et historiques) seront organisées dans la capitale corse du 13 au 18 juin, a annoncé jeudi la Ville d'Ajaccio.  

Par France 3 Corse ViaStella avec AFP

Ajaccio va rendre hommage en juin à Napoléon Ier, son fils le plus illustre, quelques jours avant le 200e anniversaire de la défaite de Waterloo.

"Waterloo est bien sûr un anniversaire un peu triste pour les Ajacciens, mais la ville, qui veut se doter d'un projet d'envergure autour de Napoléon, doit viser l'excellence et la qualité", a déclaré le député-maire UMP Laurent Marcangeli lors d'une présentation des festivités dans les salons... napoléoniens de la Maison carrée, l'hôtel de ville de la Cité impériale.

Le souvenir de l'empereur et de la famille Bonaparte et la mise en valeur des monuments et lieux où ils vécurent sont au coeur du projet politique de la municipalité ajaccienne.

Durant ces festivités, l'écrivain Emmanuel de Waresquiel recevra le "Prix du Mémorial" pour son ouvrage  "Fouché, les silences de la pieuvre". 

Emmanuel de Waresquiel, qui donnera une conférence à Ajaccio, a déjà été récompensé par le prix Essai 2015 France Télévision pour son livre sur le plus célèbre des ministres de la police.

D'autres conférences sur les conséquences de la défaite de Waterloo seront donnés par les historiens Anne Meistersheim et Raphaël Lahlou, ainsi que par l'administrateur de l'Institut Napoléon, Jacques Garnier, et le conservateur de la Maison Bonaparte, musée national, Jean-Marc Olivesi.

Un site internet commandé par la ville et retraçant les étapes de la vie de "Napoléon à Ajaccio" a ainsi été présenté par Laurent Marcangeli.

Ce site a été réalisé sous la responsabilité d'un nouvel adjoint, chargé de la "protection et mise en valeur du patrimoine napoléonien", Jean-Pierre Aresu, qui est aussi secrétaire général du Comité central bonapartiste, le plus ancien parti politique ajaccien, membre de la majorité municipale et dont Laurent Marcangeli est membre d'honneur.

Sur le même sujet

Sartène : des lycéens lancent leur lessive écologique

Les + Lus