• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Assises d'Ajaccio : Jean-Claude Maurizi condamné à 10 ans

Archives - Une partie des pièces à convictions lors du procès de Jean-Claude Maurizi devant la cour d'assises. / © C. LEMEUR / FTVIATSELLA
Archives - Une partie des pièces à convictions lors du procès de Jean-Claude Maurizi devant la cour d'assises. / © C. LEMEUR / FTVIATSELLA

Jugé en appel devant la cour d'assises d'Ajaccio, Jean-Claude Maurizi, 63 ans, a vu sa condamnation réduite de moitié, condamné jeudi soir à 10 ans de réclusion criminelle pour le meurtre d’Abdelatif Jao en 2015 à la sortie d'un bar à hôtesses d'Aléria (Haute-Corse).

Par GB / France 3 Corse ViaStella

Les jurés de la cour d'assises de Corse du Sud ont prononcé une peine deux fois moins lourde qu'en première instance. L’avocat général avait requis à l'encontre de Jean-Claude Maurizi 20 ans de réclusion criminelle, comme lors du premier procès, en octobre 2017 devant la cour d'assises de la Haute-Corse. 

Jugé en appel, Jean-Claude Maurizi a été condamné à 10 ans de réclusion criminelle pour le meurtre d’Abdellatif Jao. Une peine assortie de 15 ans d’interdiction de port d’armes et de 1 500 euros d’amende. Les faits s’étaient déroulés lors d'une rixe dans un bar à hôtesses d'Aléria (Haute-Corse).

Assises d'Ajaccio : Jean-Claude Maurizi condamné à 10 ans
Me Pierre-Henri Vial, avocat de la partie civile; Me Camille Romani, avocat de Jean-Claude Maurizi - France 3 Corse ViaStella - Marie-Françoise Stefani, Franck Rombaldi

Dans la nuit du 30 au 31 mai 2015, une rixe avait débuté à l’intérieur d'un strip-club d'Aleria entre la victime, une hôtesse, Jean-Claude Maurizi et sa compagne, qui gérait l'établissement. Elle s’était terminée sur le parking lors d'une bagarre.

Adbellatif Jao, 39 ans, avait été tué d'une balle dans la tête. Jean-Claude Maurizi avait pris la fuite avant d'être interpellé huit mois plus tard à Biguglia, dans une villa placée sous surveillance par les gendarmes. 

Lors de son procès, l'accusé a reconnu avoir tiré plusieurs fois, sans jamais avoir eu l'intention d'abattre Abdelatif Jao. 

Sur le même sujet

Centre d’enfouissement de Prunelli di Fium’Orbu, dialogue de sourds

Les + Lus