Cargèse : l'homme visé par des tirs est décédé

Publié le Mis à jour le
Écrit par A.A.
Un homme de 70 ans a été grièvement blessé par balle ce dimanche 31 janvier à Cargèse.
Un homme de 70 ans a été grièvement blessé par balle ce dimanche 31 janvier à Cargèse. © Marc-Antoine Renucci / FTV

Un homme de 68 ans visé par des tirs à Cargèse dimanche 31 janvier est décédé. L'enquête vise désormais des faits "d'homicide volontaire", selon la procureure de la République d'Ajaccio. 

L'homme de 68 ans avait été grièvement blessé par balle, ce dimanche 31 janvier à Cargèse, près d'un bureau de tabac dans le centre du village, en fin de matinée. 

 Les services d'incendie et de secours de Corse-du-Sud indiquent qu'à l'arrivée des pompiers, la victime était encore consciente. Elle a été transportée au centre hospitalier (CH) d'Ajaccio. 

Selon nos informations, l'homme, un jardinier d'origine tunisienne, est inconnu des services de police et de gendarmerie. Il avait été admis en service de réanimation au CH d'Ajaccio dans un état critique et n'a pas survécu à ses blessures. Dans le village, les habitants croisés décrivent un homme sans histoire, résidant à Cargèse depuis plus de 40 ans.

Sur place, les techniciens en identification criminelle ont mené les premières constatations, et plusieurs témoins de la scène ont d'ores et déjà été interrogés par les enquêteurs.

La procureure de la République d'Ajaccio a indiqué avoir requalifié les faits visés par l'enquête "d'homicide volontaire". La section de recherches de la gendarmerie est en charge des investigations. L'autopsie de la victime devrait se dérouler ce vendredi 5 février. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.