Corse : la start-up "MidGard", à destination des pompiers, présentée au palais de l'Élysée

La plateforme "MidGard" représentera la Corse-du-Sud à la grande exposition du "Fabriqué en France" qui se tiendra à l'Élysée les 3 et 4 juillet prochains. L'outil, grâce à l'intelligence artificielle, vise à aider les secours à la prise de décisions lors de catastrophes naturelles.

ILLUSTRATION - Intervention d'un Canadair lors d'un incendie à Poggio d'Oletta en août 2015.
ILLUSTRATION - Intervention d'un Canadair lors d'un incendie à Poggio d'Oletta en août 2015. © Pascal Pochard-Casabianca / AFP

Pour Laurent Terramorsi, pompier professionnel à la caserne d'Ajaccio, la sélection de la start-up "MidGard" à la grande exposition du "fabriqué en France" est "une grande fierté".

Co-fondée en 2019 avec Anne-Sophie Cadre, ingénieure en aéronautique, elle représentera la Corse-du-Sud au palais de l'Élysée, les 3 et 4 juillet prochains. En tout, 126 produits, issus de l'ensemble du territoire national, ont été sélectionnés afin d'illustrer "la grande richesse du savoir-faire français".

Aider les pompiers à la prise de décisions

Ainsi, "MidGard" vise, grâce à l'intelligence artificielle, à stocker, visualiser et analyser des rendus cartographiques filmés à partir d'un drone. "Cela permet, par exemple, de détecter les points chauds et de les restituer dans le contexte géographique. En fonction des situations, la sécurité civile peut ensuite choisir le moyen le plus efficace pour intervenir", détaille Laurent Terramorsi.

L'outil, testé par les services d'incendie et de secours du Gard, des Bouches-du-Rhône et du Puy-de-Dôme, doit, à termes, pouvoir être utilisé en cas de feux urbains, d'inondations, de séisme ou encore d'avalanches.

"Un moyen de créer de l'emploi en Corse"

Selon Laurent Terramorsi, participer à la grande exposition du "Fabriqué en France" va permettre de "mettre en avant le savoir-faire corse." Il poursuit : "J'ai toujours eu une vie de pompier, j'ai commencé en volontaire à 14 ans, puis professionnel, je ne connaissais pas du tout le monde des Start-up. Je pense que c'est un excellent moyen de créer de l'emploi en Corse, la nôtre compte 10 personnes à ce jour."

En phase de commercialisation, "MidGard" sera présenté au 127e congrès national des sapeurs-pompiers de France organisé à Marseille en octobre prochain. L'objectif de la start-up insulaire est de pouvoir exporter leur outil à l'international et plus particulièrement dans le bassin méditerranéen. 
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
start-up économie entreprises pompiers faits divers