• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Ajaccio : Le lycée Fesch sensibilise les jeunes sur le thème de la santé mentale

Ajaccio : Le lycée Fesch sensibilise les jeunes sur le thème de la santé mentale
Laura Federicci, psychologue clinicienne ISATIS; Pascal Miniconi, intervenant Instance régionale d'éducation et de promotion de la santé; Jérôme Ferrari, professeur de philosophie - France 3 Corse ViaStella - Pierre Simonpoli, Jennifer Cappai-Squarcini, Fabien Bernardini

C'est la semaine d'information sur la santé mentale. À cette occasion, le lycée Fesch accueille ce vendredi 24 mars une conférence pour sensibiliser les jeunes à l'impact du monde professionnel sur leur santé mentale.

Par France 3 Corse ViaStella

Dans la structure ISATIS qui accueille des personnes souffrantes de troubles psychiques, Laura Federicci est psychologue. Elle accompagne des bénéficiaires du RSA sujets à des problèmes de santé mentale. Car en Corse, près de 9% des demandeurs d'emplois souffrent de troubles psychiques soit un peu plus de 1.500 personnes.

« On reçoit des gens qui sont au RSA soit parce qu’ils ont perdu leur emploi à cause de leur trouble comme des gens qui n’ont jamais eu de travail », explique cette psychologue.

Santé mentale et travail, c'était justement le thème de la conférence interactive organisée au lycée Fesch vendredi 24 mars. Objectif : sensibiliser le jeune public. Un message qui semble passer auprès des lycéens.

L’approche sanitaire et mentale n’est pas la seule abordée. Il y a aussi celle philosophique avec l'écrivain Jérôme Ferrari. Le professeur de philosophie est revenu sur les différentes mutations historiques et culturelles qui ont fait du travail un pilier de la construction mentale.

« Nous sommes dans une société où le fait d’avoir un travail, c’est bien plus que d’avoir une subsistance assurée. C’est synonyme d’existence sociale, d’utilité reconnue », affirme-t-il.

Cette conférence interactive était organisée dans le cadre de la session d'information de la santé mentale qui s'est déroulée tout au long de la semaine.

Sur le même sujet

Entretien avec François Charles, président de l'association l'Arcu

Les + Lus