Corse - Nouvelle journée de “blocage” des prisons

"Nouvelle journée de blocage des prisons, comme ici devant le centre pénitentiaire de Borgo (Haute-Corse). / © H. GOUTANY / FTVIASTELLA
"Nouvelle journée de blocage des prisons, comme ici devant le centre pénitentiaire de Borgo (Haute-Corse). / © H. GOUTANY / FTVIASTELLA

Les opérations de blocage des prisons ont repris mardi matin à l'appel des principaux syndicats de personnel pénitentiaire pour protester contre l'agression de trois surveillants à Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais), où doit se rendre la ministre de la Justice. 

Par France 3 Corse ViaStella avec AFP

Malgré la démission du directeur de la prison de Vendin-le-Vieil, où Nicole Belloubet doit aller dans la matinée, et le "plan pénitentiaire global" promis par Emmanuel Macron pour fin février, les syndicats ont reconduit le mouvement lancé lundi.

Des personnels se sont rassemblés mardi devant le centre pénitentiaire de Borgo et le centre de détention de Casabianda en Haute-Corse, ainsi que devant la maison d'arrêt d'Ajaccio, en Corse du Sud.

Les "blocages" ont repris dès 6h selon des sources syndicales. Aucun service de cantine n'est assuré. Seuls les parloirs sont autorisés.

"On ne peut pas continuer à travailler dans ces conditions qui sont inhumaines et insécuritaires, a dénoncé Joseph Caria, gardien à la maison d'arrêt d'Ajaccio, syndicat FO. La maison d'arrêt d'Ajaccio est à jeter par terre." 

Prisons : "On ne peut pas continuer à travailler dans ces conditions"
Joseph Caria, gardien à la maison d'arrêt d'Ajaccio, syndicat FO - France 3 Corse ViaStella

Cette deuxième journée d'action se déroule au lendemain d'une nouvelle agression de sept gardiens à Mont-de-Marsan. Ces sept surveillants ont été agressés et blessés à coups de poing par un détenu "radicalisé", au centre pénitentiaire Pémégnan, à Mont-de-Marsan (Landes).

Lundi, 139 des 188 centres pénitentiaires de France ont été "impactés à des degrés divers", soit par des blocages totaux, partiels, des piquets de grève, des débrayages ou des retards, selon l'administration pénitentiaire.

A lire aussi

Sur le même sujet

Grève au service cardiologie de l'hôpital d'Ajaccio

Près de chez vous

Les + Lus