Cet article date de plus de 3 ans

Tavera : menaces et lettres anonymes adressées aux bergers et aux chasseurs

Un climat de terreur est instauré depuis des mois à Tavera. Des lettres anonymes adressées aux bergers et aux chasseurs leur interdisent l'accès aux bergeries. La piste d'accès a été défoncée avec une pelle mécanique. Pas de plainte, ni de réaction des élus. Seul Core In Fronte soutient les bergers.
Que se passe-t-il sur les hauteurs de Tavera ? Au col de Scalella, lieu prisé des randonneurs, la piste utilisée par les bergers et les véhicules de pompiers a été bouchée volontairement et est impraticable.



Dès le commencement, le passage est gêné par un amas de terre. Au fil de la marche d’autres découvertes : cratère, rocher énorme déplacé au milieu du chemin. Un peu plus loin, une pelle mécanique a été déposée sur la piste.




Cette piste mène aux estives de Verdanese, où les bergers transhument leur troupeau. Il y a un peu moins d'une semaine des éleveurs ont reçu des menaces dans une lettre anonyme, écrite à la main. « Tout individu, berger, chasseur, qui voudra refaire la route en subira les conséquences, nous attaquerons les bergeries, nous traquerons chaque entreprise qui refera la route », menace l'obscure missive.




Des tensions qui remonteraient à plusieurs années à Tavera. En février 2016, la mairie et l'école avaient été incendiées.



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique montagne sorties et loisirs criminalité faits divers