La webcam de Vizzavona, nouvelle coqueluche des réseaux sociaux de Corse

La caméra disposée par la CdC pour avertir les automobilistes des conditions météo au col est devenue en quelques jours le partenaire de jeu préféré de nombreux insulaires, qui se livrent devant elle à des prestations... inattendues.

Longtemps, pour faire le buzz sur Facebook, Twitter ou Instragram, il fallait jouer à la pétanque avec Christian Clavier à Murtoli, escalader le Mont Blanc avec la bandera sur les épaules, ou danser avec une tripotée d'influenceuses à Calvi On The Rocks. 

Mais ça, c'était avant. 

Aujourd'hui, pour connaître son moment de gloire sur les réseaux sociaux, il faut se pointer à Vizzavona, en pleine nuit, par un froid glacial, sous la neige.

Naturisme en milieu réfrigéré

En effet, la tradition, depuis quelques semaines, c'est de faire découvrir la partie la plus charnue, et intime, de son anatomie grâce à la caméra de la CdC, qui, normalement, à pour but de tenir les Insulaires au courant des conditions météorologiques au col. 

Tout a démarré le 17 janvier dernier, peu après 22 heures :

Evidemment, comme toujours avec les idées saugrenues, ces pionniers du naturisme en milieu réfrigéré ont fait des émules. 

Dès le lendemain, d'autres audacieux ont fait la route, dans des conditions météo compliquées, pour livrer à la Corse le deuxième épisode de ce nouveau feuilleton, promis à un spectaculaire succès sur le net. 

Mais plutôt que de se livrer au même exercice, les nouveaux venus ont préféré rendre hommage à une célébrissime série de jeux vidéo Nintendo. 

Le 18 janvier dernier, peu après 23 heures, Mario et Luigi prenaient ainsi la pose, accompagnés de leur équipe, devant la webcam. 

Depuis, Vizzavona est devenu le "spot" le plus couru de Corse. Et les manifestations de ce genre se multiplient. 

Désormais, on ne se connecte plus uniquement sur le site de la CdC pour vérifier si l'on arrivera sans encombres jusqu'à Bastia ou Ajaccio, mais pour s'assurer de ne pas louper la dernière apparition farfelue en date. 

On a même vu éclore des vocations...

I Kongoni, qui suivent de près l'actualité du col, et qui ont fait beaucoup pour la notoriété des héros d'un soir, n'ont pas manqué de rappeler que ce n'est pas la première fois que Vizzanova est mis à l'honneur de cette manière.

En 2021, déjà, une poignée d'automobilistes inventifs y avaient passé une partie de leur soirée. 

On a hâte de voir ce que les prochaines nuits de froid nous réservent. 

Mais on suggère aux prochains artistes d'opter pour le rond-point de Bocognano ou la sortie du tunnel de Bastia. Il y a une webcam aussi, mais il y fait moins froid. Et c'est moins loin.