Municipales à Ajaccio : François Casasoprana, une gauche sans Simon Renucci

C'était son dernier meeting avant le premier tour. A l'Espace Diamant hier soir lundi 19 janvier, François Casasoprana a continué à critiquer de façon acerbe à la fois le bilan de Laurent Marcangeli et celui de Simon Renucci, dont il a été l'adjoint et le colistier. 

Les critiques sont sévères envers le maire sortant de droite Laurent Marcangeli. Elles le sont plus encore envers l'ancien maire Simon Renucci. Pour exister, François Casasoprana doit en quelque sorte "tuer le père". S'il n'a pas forcément été un père spirituel pour lui, Simon Renucci a été toutefois un compagnon politique de longue date.

Treize ans que François Casasoprana est engagé en politique auprès de la gauche ajaccienne, au sein de l'ancienne équipe municipale. Aujourd'hui c'est clair, les chemins des deux hommes se sont largement écartés. Reste à savoir quel sera le score de François Casasoprana, et si une liste d'union de gauche est possible et envisageable au second tour. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique élections municipales 2020
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter