• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

À Olmeto, un nouveau complexe thermal pourrait voir le jour

La réhabilitation des bains de Baracci, en Corse-du-Sud
Intervenants : José-Pierre Mozziconacci, maire et conseiller général d’Olmeto ; Jean Ettori, retraité ; Nadine Nivaggioni, présidente de la commission du développement économique de la CTC. - France 3 Corse ViaStella - Reportage : Marie Cristiani et Stéphane Lapera. Montage : Bertrand Pasbecq.

Et si la Corse-du-Sud devenait une destination de thermoludisme ? Le département s'apprête, dès le 27 mars, à voter un budget d'un million d'euros pour le début de la réhabilitation des Thermes de Baracci. Une réunion s'est tenue le 23 mars, mais la CTC ne s'est pas encore engagée.

Par Valentin Pasquier

La réunion est importante. Tous les décideurs sont là. D’un montant de 3,7 millions d’euros pour la première phase de travaux, le nouveau complexe des bains de Baracci à Olmeto pourrait donner un coup d’accélérateur majeur au développement de la microrégion.
 
"Sur le site, nous allons globalement réaménager tout un parc autour du thermoludisme, mais aussi du sport et du bien-être, explique José-Pierre Mozziconacci, maire et conseiller général d’Olmeto. Avant d’énumérer : Nous installerons des parcours de santé, des salles de sport et de fitness, des cours de tennis réhabilités, des boulodromes, des zones pour les enfants."

Des thermes et un hôtels pour curistes

En 2016, les thermes de Baracci ont enregistré 25 000 entrées. Et les chiffres sont encore en augmentation depuis le début de l’année. Une situation exceptionnelle pour soulager les rhumatismes. "C’est une question d’ambiance, la santé est un tout. On prétend que 80% de la guérison est psychologique, eh bien je crois que cette eau-là est très bonne pour la psychologie" , confie Jean, un curiste.
 
L’ensemble des services concernés de la collectivité territoriale de Corse fait partie du comité de pilotage. Et si, dès le 27 mars, le Département s’apprête à voter une enveloppe d’un million d’euros, l’Assemblée devrait soutenir le projet, qui englobe aussi, dans un deuxième temps, la réhabilitation de l’hôtel.
 
"La commission que j’anime a bien mis l’accent sur cet aspect, et notamment l’établissement de Baracci, qui semble avoir le plus d’atouts pour pouvoir être rentable rapidement" , souligne Nadine Nivaggioni, la présidente de la commission du développement économique de la CTC. 
Si tout se passe comme prévu, la première phase opérationnelle des travaux pourrait être terminée fin 2018.

Sur le même sujet

Environnement : des élèves de l’école de Belgodère ont nettoyé la plage de Lozari

Les + Lus