• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

La demande d'annulation de l'élection municipale de Porto-Vecchio rejetée

ILLUSTRATION - Jean-Christophe Angelini avait déposé un recours en annulation de l'élection municipale de Porto-Vecchio, auprès du tribunal administratif de Bastia. / © AFP
ILLUSTRATION - Jean-Christophe Angelini avait déposé un recours en annulation de l'élection municipale de Porto-Vecchio, auprès du tribunal administratif de Bastia. / © AFP

Le tribunal administratif de Bastia a rejeté, ce jeudi matin, la demande d'annulation de l'élection municipale de Porto-Vecchio.

Par Angélique Mangon

Si le tribunal administratif de Bastia a annulé l'élection municipale d'Ajaccio, il en a décidé autrement pour celle de Porto-Vecchio. Ce jeudi, le tribunal administratif a rejeté la demande d'annulation du scrutin.

C'est Jean-Christophe Angelini, battu en mars dernier par Georges Mela qui avait demandé l'annulation de l'élection municipale de mars dernier. Il avait fait état de nombreuses irrégularités. Le Tribunal a estimé que la plupart d'entre elles n'étaient pas établies. 

Le Tribunal a estimé qu'il n'était pas démontré que "les opérations de révision des listes électorales avait donné lieu des manoeuvres ou a des fraudes". Il a également admis que "les allégations selon lesquelles les électeurs auraient été influencées par des dons, des promesses ou des pressions n'étaient pas prouvées".

Le Tribunal, n'a finalement retenu que deux griefs relatifs au déroulement des opérations de vote dans les bureaux 4 et 5. L'urne du bureau 4 avait été ouverte à deux reprises lors du scrutin. Dans le bureau 5, le dépouillement n'a pas été effectué dans les conditions prévues par le code électoral. Le Tribunal a cependant estimé que ces irrégularités avaient été sans incidence sur les résultats du scrutin.

Sur le même sujet

Tourisme : découvrir la Corse grâce au wwoofing 

Les + Lus