Cet article date de plus de 3 ans

Tourisme : le rush des vacances dans les ports et aéroports de Corse

Chaque année, ce premier week-end de juillet marque un pic de la fréquentation touristique dans les ports et aéroports de l'île. 
Une dizaine de bateaux arrivent au port de commerce de Bastia chaque jour en cette période de vacances d'été.
Une dizaine de bateaux arrivent au port de commerce de Bastia chaque jour en cette période de vacances d'été. © C. GIUGLIANO / FTVIASTELLA
Ce premier week end de juillet représente chaque année un pic d'activité. 7h30 dans le port d'Ajaccio, trois bateaux ont déjà accosté. Au total, 1600 véhicules débarqueront ce samedi dans la cité impériale.

En moyenne, depuis le début de la semaine le port d'Ajaccio accueille cinq bateaux par jour. L'hiver, seuls deux navires accostent quotidiennement. Dans le port de commerce de Bastia, c'est le même constat. En moyenne, neuf bateaux accostent tous les jours.

Par la mer mais aussi par les airs, les juilletistes arrivent : Bruxelles, Londres, Marseille, Strasbourg, Rennes Montpellier, si l'aéroport d'Ajaccio Napoléon-Bonaparte ne compte l'hiver qu'une dizaine d'arrivées quotidiennes, l'été le chiffre monte en moyenne jusqu'à vingt-cinq la semaine et cinquante-cinq le samedi-dimanche.

Après ce premier week-end de juillet, le prochain pic d'activité dans les transports aura lieu à la fin du mois lors du traditionnel chassé-croisé entre juilletistes et aoûtiens.
 
Rush des vacances dans les ports et aéroports de la Corse

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie transports aériens transports maritimes transports