Covid-19 en Corse : "la circulation virale augmente de manière importante", selon l'ARS

Publié le Mis à jour le
Écrit par A.S.

Dans sa dernière veille hebdomadaire, qui couvre la période du 6 au 12 juin, l'Agence régionale de santé (ARS) indique que "la circulation virale augmente à nouveau de manière importante" dans l'île. Le taux d'incidence fait un bond de 50% par rapport à la semaine précédente. En revanche, aucun décès lié au virus n'est à déplorer cette semaine en Corse.

Cette semaine, on ne déplore aucun nouveau décès lié au Covid-19 en Corse : c'est ce qu'indique l'Agence régionale de santé dans sa dernière veille hebdomadaire de suivi de l'épidémie, qui concerne la période du 6 au 12 juin.

Au 16 juin, on dénombre 75 patients hospitalisés sur l'île : 70 personnes en hospitalisation conventionnelle (moyenne d'âge 72,8 ans) et 5 patients en réanimation, soins intensifs ou soins critiques (moyenne d'âge de 78,8 ans).

Le nombre de nouvelles admissions en hospitalisation est "quasiment stable" : on en dénombre 12 nouvelles au cours de la semaine (contre 9 la semaine précédente), dont aucune en service de réanimation.

Les taux d'incidence et de positivité à la hausse

Concernant le nombre de cas de contamination au virus dans l'île, la tendance est à la hausse. 878 cas ont été confirmés sur la semaine du 6 au 12 juin, soit une moyenne de 125 cas quotidiens.

"La circulation virale augmente à nouveau, de manière importante", souligne l'ARS.

Les taux d'incidence, de dépistage et de positivité sont en augmentation. On dénombre 292 cas pour 100.000 habitants, soit +50 % par rapport à la semaine précédente. Pour rappel, le seuil d'alerte fixé par le gouvernement est de 50 cas pour 100.000 habitants.

Le taux de positivité enregistré est de 17,2%, soit +4,2 point de pourcentage qu'au précédent bilan hebdomadaire. Le taux de dépistage, enfin, qui correspond au nombre de personnes dépistées, a augmenté de 14%, et est sur la semaine de 1.699 personnes pour 100.000 habitants.

"Pas une surprise"

Faut-il y voir là les prémices d'une nouvelle vague ? "La situation est plutôt stable et rassurante en termes de tension dans le système hospitalier, analysait le docteur Laurent Carlini jeudi dernier sur le plateau d'In Tantu. Après, effectivement, il y a les prémices d'une situation virale mais ce n'est pas véritablement une surprise quand on voit la situation en Europe de l'Ouest. Il y a un mois au Portugal, on a eu un rebond de l'activité avec un pic qui était moins important que les précédents. Néanmoins, ce rebond est lié à des sous-variants, notamment BA4 et BA5 qui, au vu des projections, tendent à devenir majoritaires en France dans les prochaines semaines", précisait le médecin ajaccien avant d'évoquer la saison estivale qui débute : "nous, les professionnels de santé libéraux, avons beaucoup été dans l'anticipation ces dernières semaines. On a eu des réunions de concertation avec l'ARS, le conseil de l'ordre et les acteurs locaux pour définir justement des éléments qui nous permettent d'anticiper la saison estivale." 

67,4% de la population insulaire vaccinée

"Au 13 juin 2022, 67,4% de la population corse a reçu un schéma de vaccination initial complet (deux doses), et 50,5% a reçu une première dose de rappel", indique l'ARS. 

Pour rappel, les personnes de 60 ans et plus peuvent désormais effectuer une deuxième dose de rappel.  

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité