Date, origine, galette : qu'est-ce que l'épiphanie ?

Publié le
Écrit par A.A.
L'épiphanie se tient traditionnellement le 6 janvier de chaque année.
L'épiphanie se tient traditionnellement le 6 janvier de chaque année. © PHILIPPE LOPEZ / AFP

L'épiphanie se tient traditionnellement le 6 janvier de chaque année. D'abord païen, l'événement prend une dimension religieuse au XIVe siècle où l'Église choisit cette date pour célébrer l'adoration des rois mages pour l'enfant Jésus. France 3 Corse ViaStella fait le point.

Quelques jours après les fêtes de fin d'année, les galettes des rois s'invitent sur les tables. Tradition de l'épiphanie, celui ou celle qui trouve la fève cachée dans la pâtisserie est sacrée roi ou reine.

Mais d'où vient cette fête et que célèbre-t-elle ? France 3 Corse ViaStella fait le point.

  • Des origines païennes

À l'origine, la tradition de la galette des rois remonte à une fête païenne : les Saturnales. Dans l'Antiquité, les Romains célébraient le retour du soleil en dégustant une galette dans laquelle était cachée une fève.

La fève permettait de désigner un roi ou une reine du jour parmi les esclaves présents. Celui-ci pouvait alors réclamer ce qu'il voulait à son maître le temps d'une journée. Cette fête se déroulait généralement entre la fin du mois de décembre et le début du mois de janvier.

  • L'Église s'approprie la tradition

Au XIVe siècle, l'Église catholique s'inspire de la tradition romaine afin de célébrer le jour où les rois mages sont arrivés auprès de Jésus en suivant une étoile.

Selon la légende, Melchior, Gaspard et Balthazar ont mis douze jours à parvenir jusqu'à Jésus, ce qui fixe donc la date de l'Épiphanie au 6 janvier. Avec la réforme Vatican II, l'Église décida de faire tomber chaque année l’Épiphanie le 1er dimanche suivant le 1er janvier, soit entre le 2 et le 8 janvier.

Pour les chrétiens d'Orient, orthodoxes, cette date correspond au baptême du Christ.

  • La galette des rois et sa fève

L'épiphanie est désormais devenue une fête commerciale, et la galette des rois se trouve dans les pâtisseries de mi-décembre à fin janvier. Dans le sud de la France, il s'agit d'une brioche en forme de couronne, couverte de fruits confits et de sucre. Chaque année, en France, plus de 30 millions de pâtisseries sont vendues au moment de l'épiphanie. 

Les premières fèves étaient des haricots blancs ou des pois chiches, glissés dans la galette, puis les morceaux étaient distribués au hasard par un enfant qui se cachait les yeux. À l'origine, la tradition voulait qu'on laisse une part intacte, la part de Dieu ou du pauvre, que l'on offrait au premier visiteur qui toquait à la porte. On nommait roi (ou reine) d'un jour celui (ou celle) qui trouvait la fève dans la galette. Il (ou elle) nommait sa reine (ou son roi) et l'on buvait à leur santé.

Créées en Allemagne vers 1870 et 1875, les premières fèves en porcelaine ont progressivement remplacé les véritables fèves. Aux premières figurines, d'inspiration religieuse, se sont substituées les milliers de figurines proposées désormais chaque année en janvier.   

  • Le saviez-vous ? 

La galette de l'Élysée ne comporte pas de fève. Depuis 1975, sous la mandature de Valéry Giscard d'Estaing, un boulanger français est sélectionné pour confectionner une galette républicaine pour le président. 

Afin de respecter les principes républicains établis après la Révolution, la pâtisserie présidentielle ne cache aucune fève. Impossible donc pour le président de porter une couronne. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.