À la découverte de la Corse grâce aux sports d’eau vive

Avec la fonte des neiges, le début du printemps est la saison idéale pour se lancer à la découverte sportive des rivières. La Corse est riche et réputée en spots de rafting et kayak.

© Christian Giugliano/FTVIASTELLA
Pour une famille de la région parisienne, le rafting, c'est une grande première. Et quand faut y aller... faut y aller !

Leurs vacances dans l'île coïncident avec la meilleure période de l'année pour découvrir cette discipline. Entre la fonte des neiges et la baisse du niveau des eaux, la saison rafting est très courte.

Seuls quelques professionnels proposent ce sport en Corse. Jean Christophe, lui, mène sa barque dans le Golu depuis vingt ans. « Ça marche bien quand on a de l’eau comme cette année. C’est une super activité pour découvrir l’eau vive en Corse. Le rafting est un moyen facile et adapté aux familles, même pour les enfants. On peut tout de suite embarquer avec un guide et faire une descente de rivière en s’éclatant pendant une demi-journée », précise Jean-Christophe Bastiani, Terra Corsa.

© Christian Giugliano/FTVIASTELLA
© Christian Giugliano/FTVIASTELLA
© Christian Giugliano/FTVIASTELLA
© Christian Giugliano/FTVIASTELLA


C'est aussi le bon moment pour se jeter à l'eau en kayak. Le fleuve est à 10 degrés, mais qu'importe pour Fransciska et ses élèves d'origine suisse. Voilà plusieurs années que cette école helvète organise des stages en Corse.

Il faut compter autour de 900 euros la semaine pour un public d'adultes. « Les rivières, pour nous, c’est génial, l’eau est plus difficile, il y a plus de descentes. Il y a beaucoup de rochers qui rendent le kayak plus intéressant. Mais à part ça, il y a aussi le paysage qui est génial », explique Hans Hochstrasser, Kayakiste de l’école Kanuschule.




Ce camping, lové sur les rives du Golu, calque son rythme sur celui de cette clientèle de sportifs. Chaque année, son ouverture se fait en fonction de leur arrivée. « Il y a au moins 50 ans, j’avais pris des canoës qui débarquaient à Bastia avec mon camion et je les avais amenés ici. Ils viennent ici parce que c’est un peu un camp de base. Après, ils vont sur le Tavignano, sur le Vecchio », note Battista Luciani, camping Campita.

Car la Corse a beaucoup à offrir aux amateurs d'eaux vives. Avec 1 375 kilomètres de cours d'eau dont 80 rivières et torrents praticables, c'est l'île la plus riche de Méditerranée.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport sports nautiques tourisme économie