• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

GFCA-Le Mans: des incidents en fin de rencontre

Toute la frustration d'Armand dans ce geste de dépit adressé à l'un de ses coéquipiers / © Jean-Pierre Belzit/MaxPPP
Toute la frustration d'Armand dans ce geste de dépit adressé à l'un de ses coéquipiers / © Jean-Pierre Belzit/MaxPPP

La défaite des gaziers, alors que le maintien leur tendait la bras, a échauffé les esprits, et les supporters manceaux ont été pris à parti en fin de match. 

Par France 3 Corse ViaStella

Le GFCA est relégué en National 1 la saison prochaine. Et il risque fort de débuter son aventure au niveau inférieur sur un autre stade qu'Ange-Casanova. Sanctionné pour une fin de match plutôt agitée...
 


Le Mans, qui avait perdu le match aller, mardi dernier, sur sa pelouse, a réussi à inverser la tendance. Hier soir, le club sarthois s'est imposé 2-0, de la plus cruelle des manières. 
Un penalty raté par le Gazélec dans les arrêts de jeu, et un but encaissé à la 97ème...
 

 
Les supporters ajacciens l'avaient mauvaise. Et ils n'ont pas manqué de le faire savoir. 
Mais plutôt que de manifester leur colère aux joueurs qui, pour la plupart, avaient été aux abonnés absents, c'est aux supporters adverses qu'ils s'en sont pris. 

Les manceaux exultaient dans le parcage visiteur, et une poignée de supporters du Gaz a pénétré à l'intérieur pour s'en prendre à eux. 
 
Les manceaux exultent après leur deuxième but, qui les envoie en Ligue 2 / © Jean-Pierre belzit/MaxPPP
Les manceaux exultent après leur deuxième but, qui les envoie en Ligue 2 / © Jean-Pierre belzit/MaxPPP


La tension est montée, des coups ont été échangés, et les supporters visiteurs se sont réfugiés sur la pelouse, avant de s'enfermer dans la salle de presse, protégée par les stadiers. 

La situation s'éternisant, la conférence d'après-match qui devait s'y tenir a été annulée. 

On imagine sans peine, d'expérience, que les sanctions ne vont pas tarder à tomber. Le club risque une suspension de terrain en début de saison prochaine...
 
Une rencontre que les Manceaux ont remporté 2 buts à zéro et qui élimine le GFCA du championnat de Ligue 2. / © MaxPPP
Une rencontre que les Manceaux ont remporté 2 buts à zéro et qui élimine le GFCA du championnat de Ligue 2. / © MaxPPP
 

Retour sur le Match

 

Après un match aller à la MMArena dont ils avaient ramené une victoire (2-1), les ajacciens semblent dans les meilleures conditions possibles pour décrocher le maintien.

Et pourtant...

Les manceaux, qui n'avaient plus grand chose à perdre, se ruaient à l'attaque, frappant le poteau dès l'entame de match. Les ajacciens, de leur côté, semblaient  peu tranchants, et incapables de prendre le jeu à leur compte.
Le passage dans les vestiaires semblait avoir réveillé Pierazzi et ses coéquipiers, qui entraient enfin dans le match. Et semblaient en mesure de décrocher le maintien. Jusqu'au but de Boissier à la 73ème minute...
 

Les manceaux, galvanisés par cette ouverture du score, comptent bien inscrire le but qui leur manque pour accéder au niveau supérieur.
La fin de match sera pénible pour les nerfs des deux formations.  

Un penalty accordé dans les arrêts de jeu au GFCA, qui aurait pu mettre un terme au suspense,est raté. 
Et à la dernière minute du temps additionnel, une bicyclette du manceau Soro condamne les gaziers, et propulse le Mans en L2. 


À la fin du match, Hervé della Maggiore, l’entraîneur du GFCA, se confie : 

Je me sens en grande partie responsable. Je suis triste surtout pour les supporters. Me dire que c’est moi qui fais descendre le club, j’ai du mal à le digérer. Il y a des choses qu’on ne maîtrise pas. On loupe quatre penaltys de suite, encore un ce soir. Il reste 30 secondes de jeu, ou on doit garder le ballon, on ne le garde pas. Et on encaisse à 10 secondes de la fin. C’est l’image de notre saison. Je suis triste pour les dirigeants qui m’ont fait confiance et je ne leur ai pas rendu. 

 
ITW- relégation GFCA en National 1
Intervenant : Hervé della Maggiore, entraîneur du GFCA. Equipe : Pascale Paumier ; Jacques Paul-Stefani.

De son côté, Christophe Ettori, un des dirigeants du club ajaccien, estime

On ne pouvait pas imaginer pire que ça. C’est certainement la plus grosse des désillusions que j’ai eu à vivre avec ce club. Un scénario ubuesque, catastrophique… On avait fait ce qu’il fallait sur le match aller. Malgré un match tendu, on avait les occasions qu’il fallait pour rester en Ligue 2. J’estime qu’on s’est envoyé en National tout seuls. 

 
ITW relégation GFCA National 1
Intervenant : Christophe Ettori, un des dirigeants du GFCA. Equipe : Pascale Paumier ; Jacques Paul Stefani.



 

Quatre journalistes manceaux portent plainte

A leur arrivée au stade, en milieu d'après-midi, quatre journalistes sarthois ont également été pris à partie par des supporters ajacciens alors qu'ils étaient en voiture. 
Pas d'agression physique à signaler, c'est la voiture de location qui a fait les frais de l'altercation, avant que des stadiers assurent leur progression jusqu'au parking du stade. 
L'Union des journalistes de sport a condamné l'agression, et les journalistes concernés ont fait savoir qu'ils porteraient plainte ce matin. 

Sur le même sujet

Erbalunga : le festival les nuits du piano tente d’attirer un public plus jeune

Les + Lus